25 avril 2018 | 19.12K vues | 0 commentaire

Algérie : un espion des services secrets israéliens condamné à mort

Image de l'article Algérie : un espion des services secrets israéliens condamné à (...)
ZOOM

À Alger, un espion du Mossad vient d’être condamné à mort. Lundi soir, la cour criminelle de Ghardaïa a prononcé la sentence contre un libérien d’origine libanaise pour « espionnage au profit d’Israël ». Six autres personnes ont été condamnées à 10 ans de réclusion et une amende d’un million de dinars algériens (plus de 7000 euros) selon l’Agence de presse officielle algérienne (APS). Cet espionnage concerne un projet visant à porter gravement atteinte à l’Algérie.

Le démantèlement de la cellule d’espionnage a débuté en janvier 2016 alors que la ville de Ghardaïa connaissait une vague de violences intercommunautaires. Cette cellule visée à déstabilise le pays. Le principal accusé, Alem Dine Fawzi a nié les accusations en racontant s’être installé à Ghardaïa pour des raisons médicales.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que le Mossad est accusé par l’Algérie d’actes d’espionnage. Ce fut dernièrement le cas en mars 2016 avec l’arrestation en Allemagne de deux personnes armés, munis de l’identité diplomatiques israéliennes à proximité de deux frégates militaires algériennes. Cet espionnage contre l’Algérie est dû selon, certains observateurs algériens, au statut de puissance militaire du pays et à sa non-volonté d’établir des relations avec l’État hébreu.

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous