Publié le | 1.66K vues | 0 commentaire

Angleterre : le boycott académique d’Israël voté par la société d’études moyen-orientale

Image de l'article Angleterre : le boycott académique d'Israël voté par la société (...)
ZOOM

La motion adoptée accuse les universités israéliennes de participer à la justification des exécutions extrajudiciaires et discriminer systématiquement les étudiants non-juifs La Société britannique d’études moyen-orientales a adopté une résolution appelant au boycott académique des institutions israéliennes.

Le boycott voté lundi lors de la réunion annuelle de la société à Leeds avec 80 % d’avis favorables, d’après le site Middle East Monitor.

La société, également connue sous le nom de BRISMES, a été fondée en 1973 pour encourager et promouvoir l’étude du Moyen-Orient au Royaume-Uni .

La résolution accuse Israël d’avoir « obstrué le droit à l’éducation des Palestiniens en détruisant les universités et écoles palestiniennes, en arrêtant des étudiants, en faisant des descentes dans des universités palestiniennes, en les forçant à fermer et en restreignant la circulation des Palestiniens ».

Elle affirme également que « les universités israéliennes jouent un rôle clé dans la planification, la réalisation et la justification de l’occupation militaire illégale d’Israël, et entretiennent des liens étroits avec l’armée israélienne, notamment par son implication dans le développement d’armes, sa justification des actions militaires et les exécutions extra-judiciaires, récompensant les étudiants servant dans les forces d’occupation, en concevant et assurant des programmes spéciaux dédiés aux soldats et officiers, en construisant sur des territoires occupés et en discriminant systématiquement les étudiants non juifs ».

Le texte note que le boycott vaut pour les institutions universitaires israéliennes seulement et pas les enseignants.

Il explique également que la société va « organiser des événements et débats pédagogiques pour ses membres au sujet du boycott des institutions académiques israéliennes, à travers notamment des publications, des conférences et autres événements pertinents » et prévoit de « former ses membres à l’application du boycott dans leur pratique professionnelle et les encourager à le suivre ».

profil de Ghita Jazouli

Auteur : Ghita Jazouli

Publié le : 03/07/2019 à 11:00

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous