Au service secret de la République ” est un ouvrage publié à titre posthume, écrit par Roger Auque, journaliste décédé en septembre dernier, nous informe le site de Paris Match. Parmi ses mémoires et ses confessions qu’il a livré sur sa vie, il évoque notamment sa fille, Marion Maréchal-Le Pen.

Otage du Hezbollah à Beyrouth, Roger précise qu’il devient correspondant de guerre une fois libéré en 1987. Très vite, le Mossad le contacte. Grand connaisseur du Moyen-Orient, le journaliste à publier des articles -notamment à Paris Match tout en aidant les services secrets à libérer des otages. Il est également espion pour les services secrets israéliens et français.

[Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite Halalbook, le réseau social des musulmans sur Facebook en cliquant ICI ! ]

Même la CIA le recrute : « A cette époque, les Etats-Unis cherchaient des renseignements sur l’Iran et l’Irak (…). Je me suis rendu à New York (…), mais également au Pentagone pour rencontrer des agents américains »; précise t-il.

Parallèlement, Roger Auque devient Franc-Maçon et entre en politique, puis en diplomatie. Sous la présidence de Nicolas Sarkozy, il devient ambassadeur en Erythrée.

Roger Auque évoque précisément dans le livre son secret jamais révélé: sa fille, Marion Maréchal-Le Pen. En novembre 2013, la mère de la jeune députée FN avait divulgué à une journaliste l’identité de son père. Quelques semaines plus tard, Marion Maréchal-Le Pen avait porté plainte pour atteinte à la vie privée contre le magazine L’Express, qui avait révélé cette confidence en annonçant la sortie de l’ouvrage.

Dans ce même ouvrage, il se souvient d’une rencontre à Montretout, la demeure historique du clan Le Pen, entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2002: « Yann [la mère de Marion, ndlr], qui m’a demandé de venir, s’approche discrètement de moi. Voilà maintenant dix ans que je n’ai plus de contacts avec Marion. Yann me prend le bras. Elle me prie à voix basse de monter dans les étages et de rejoindre ma fille »; témoigne Roger Auque dans les nouveaux extraits publiés dans L’Express.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici