Publié le | 5.75K vues | 0 commentaire

Donald Trump tire sur la Turquie et l’Iran dans une interview

Image de l'article Donald Trump tire sur la Turquie et l'Iran dans une interview
ZOOM

Alors que les Etats-Unis sont en pleines discussions commerciales avec la Chine prévues ces mercredi 22 et jeudi 23 août à Washington, nous faisons un retour sur l’interview du président américain Donald Trump, accordée ce 20 août 2018 à Reuters.

Sur l’affaire du pasteur Brunson en Turquie

Le pasteur américain Andrew Brunson est accusé de terrorisme par la justice turque. Il a passé vingt mois en détention avant d’être assigné à résidence en juillet dernier. En riposte, Donald Trump a imposé des droits de douane.

Je pense que ce que fait la Turquie, c’est très triste. Je pense qu’ils font une terrible erreur. Il n’y aura pas de concessions.

Le président américain espère obtenir un accord avec son homologue Recep Tayyip Erdogan depuis qu’il est intervenu auprès d’Israël pour la libération d’une ressortissante turque.

J’ai fait sortir cette personne pour lui. J’attends de lui qu’il laisse cet homme tout à fait innocent et merveilleux, un grand-père et un grand chrétien, sortir de Turquie.

Sur l’Iran et son président Hassan Rohani

S’il veut que l’on se rencontre, soit. S’il ne veut pas qu’on se voit, je m’en fiche (…) Je n’ai pas demandé de rencontre.

Dans une interview où il tire sur tout ce qui bouge : la Chine, la Turquie, l’Iran, mais aussi la Fed et la justice américaine, ou encore les réseaux sociaux, Trump utilise le même ton que sur Twitter, son réseau social favori.

profil de Youcef Acheuk

Auteur : Youcef Acheuk

Publié le : 22/08/2018 à 17:00

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous