Publié le | 1.66K vues | 0 commentaire

Dupont-Aignan veut le « contrôle des naissances en Afrique »

Image de l'article Dupont-Aignan veut le « contrôle des naissances en Afrique »
ZOOM

Lors du débat entre les principaux candidats aux élections européennes lundi soir sur LCI, Nicolas Dupont-Aignan a proposé la mise en place d’un "contrôle des naissances en Afrique", alors que la population sur le continent "va doubler en 30 ans" a -t-il précisé !

Sur le plateau, l’idée a été froidement accueillie par ses adversaires, provoquant des "bravos " très ironiques de la part de la majorité des autres candidats.

Il faut s’attaquer à un tabou, j’ose le dire : le contrôle des naissances en Afrique. La Chine a réussi à faire sa transition économique, parce qu’elle a osé parler clairement du problème démographique


, a ainsi débuté la tête de liste de Debout la France, avant d’être interrompu par les autres candidats outrés.

"Scandaleux", "honteux"

C’est scandaleux ce que vous dites, scandaleux. Il n’y a qu’une façon de faire des ruptures démographiques. C’est de mettre les petites filles à l’école, c’est de donner un travail aux femmes. C’est comme ça qu’on fait, ce n’est pas en contrôlant les naissances à la chinoise


, s’est indigné l’écologiste Yannick Jadot.

Interrogé sur la façon de mettre en oeuvre cette proposition en tant que parlementaire européen, Nicolas Dupont-Aignan a estimé qu’il fallait "parler à nos amis africains". "Dès qu’il s’agit de contrôler les naissances, ça devient vos amis", l’a alors taclé Yannick Jadot.

Une campagne électorale placée sous le signe du buzz ,l’une de ses co-listières avait déjà, il y a quelque jours déclenché la colère des internautes révoltés par ses propos à l’encontre d’un chauffeur vtc malentendant et muet "musulman" qu’elle avait qualifié d’ "islamiste"ne respectant pas les femmes car selon elle, il n’avait pas répondu à son bonjour[qu’il n’avait tout simplement pas entendu et pour cause] !
Prise à partie sur Twitter et contrainte de présenter des excuses publiques ,elle avait supprimé son tweet quelques minutes après l’avoir posté pour faire cesser les critiques des milliers d’ internautes scandalisés par ses propos sordides .

Une campagne électorale et deux polémiques en trois jours, la course aux urnes est visiblement lancée.

profil de Zineb

Auteur : Zineb

Publié le : 21/05/2019 à 17:00

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous