4 janvier 2018 | 5.75K vues | 0 commentaire

Fâché par Emmanuel Macron, Dalil Boubakeur quitte le CFCM

Image de l'article Fâché par Emmanuel Macron, Dalil Boubakeur quitte le CFCM
ZOOM

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, habituellement convié à la cérémonie des vœux aux autorités religieuses, n’a pas été invité cette année par Emmanuel Macron.

Cette nouvelle fait réagir le recteur qui y voit un acte de marginalisation et décide de se retirer du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). En réponse, il s’exprime dans un communiqué en ces termes :

"Il est surprenant que l’institution religieuse musulmane la plus emblématique de France (...) soit ainsi marginalisée voire ostracisée."


"Prenant acte de cette injuste et inexplicable mise à l’écart, la grande mosquée de Paris décide, par conséquent, de se retirer de toutes les instances du CFCM et de ne plus participer à toute initiative émanant des pouvoirs publics sur l’organisation du culte musulman", lit-on en conclusion.”



En 2017, Dalil Boubackeur avait refusé de participer au chantier Islam de France sous la direction de Jean-Pierre Chevènement. L’annonce du retrait de la Grande Mosquée de Paris au CFCM symbolise une nouvelle rupture avec l’Etat.

Cette année, pour représenter le culte musulman, l’Elysée a convié deux représentants, le CFCM, avec son président en fonction Ahmet Ogras et son prédécesseur Anouar Kbibech.

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous