3 novembre 2017 | 2.45K vues | 0 commentaire

[FIFA] La Fédération palestinienne de football exige la fin de la colonisation par le foot

Image de l'article [FIFA] La Fédération palestinienne de football exige la fin de la (...)
ZOOM

La FIFA ne s’est jamais gênée pour sanctionner les supporters osant brandir le drapeau Palestinien dans les tribunes.
Le Celtic Glasgow a été condamné à verser une amende de 10.000 euros après que des drapeaux Palestiniens aient été brandis lors de la rencontre contre l’équipe israélienne d’Hapoel Beersheba en 2016.

Le conflit en Palestine s’est depuis longtemps invité sur les terrains de football. Régulièrement, les Palestiniens, membres de l’instance mondiale depuis 1998 rappellent à la FIFA que les équipes israéliennes enfreignent ses statuts. Notamment les cinq clubs israéliens issus des colonies illégales participent aux championnats nationaux israéliens en violation du droit international.
Mais ce n’est pas tout, l’Etat sioniste est accusé d’empêcher le développement du sport dans les Territoires occupés et de pénaliser les joueurs Palestiniens et leur encadrement en imposant des restrictions de mouvement entre Gaza et la Cisjordanie.

Si la FIFA est si prompte à distribuer les mauvais points, elle se fait par contre tirer l’oreille dès qu’il est question des israéliens.
Cela n’empêche pas le président de la Fédération Palestinienne de monter au créneau chaque fois qu’il l’estime nécessaire. Jibril Rajoub a une nouvelle fois exhorté la FIFA à intervenir auprès des israéliens pour lever les restrictions de circulation imposées aux joueurs Palestiniens qui sont régulièrement bloqués aux check point quand ils ne sont pas arrêtés sans raison pour être interrogés durant des heures.
Mais la FIFA s’est retranchée derrière le prétexte de « neutralité » qui lui permet d’échapper sans grand effort à ses responsabilités. Le président de la FIFA, Gianni Infantino a déclaré que : «  Toute interférence dans la situation actuelle des territoires, dans toute la région, en matière de football, pourrait avoir des conséquences aggravantes  ».

Ce qu’Infantino ne dit pas, c’est qu’en appliquant la politique de l’autruche, la Fédération de football se rend complice des exactions commises contre les sportifs Palestiniens avec toutes les conséquences aggravantes que cela implique.
Pour Jibril Rajoub, c’est clair ! La FIFA ne bouge pas car elle a «  reçu des menaces de Netanyahu. Et en ce qui le concerne tous « Ceux qui politisent le sport travaillent selon le programme d’un gouvernement fasciste, comme un gouvernement nazi.  »

Mais le président de l’APF ne compte pas en rester là, il portera l’affaire devant le Tribunal arbitral du sport s’il le faut.

profil de Z.S

Auteur : Z.S

Posté le : 3 novembre 2017

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous