Publié le | 727 vues | 0 commentaire

Huawei Algérie nie avoir espionné l’opposition algérienne pour le gouvernement

Image de l'article Huawei Algérie nie avoir espionné l'opposition algérienne pour le (...)
ZOOM

Huawei a démenti les informations selon lesquelles le personnel de la société aiderait le gouvernement algérien à espionner ses opposants politiques.

Les médias algériens ont publié mercredi un article tiré du Wall Street Journal, affirmant que les employés de Huawei ont utilisé les solutions SafeCity [un système de surveillance à caméra intelligente utilisé pour protéger les personnes et les biens] afin d’aider les gouvernements algériens, ougandais et zambiens à espionner les politiques. opposants


, a déclaré la société dans un communiqué publié par sa filiale algérienne.

"Huawei voudrait clarifier la situation et condamner ces accusations sans fondement", poursuit le communiqué, ajoutant : "Huawei rejette totalement les accusations infondées et non confirmées du Wall Street Journal attaquant les activités commerciales de la société en Algérie, en Ouganda et en Zambie".

Le « Code de conduite professionnelle » de Huawei interdit à tout employé de s’engager dans une activité mettant en danger les données ou la vie privée de ses clients ou utilisateurs finaux, ou enfreignant les lois locales en vigueur.

Huawei a souligné son attachement à ces lois et réglementations locales sur tous les marchés cibles, ajoutant qu’il défendrait fermement sa réputation contre ces allégations non fondées.

profil de Youcef Acheuk

Auteur : Youcef Acheuk

Publié le : 17/08/2019 à 12:25

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous