Publié le | 891 vues | 0 commentaire

Inde : un groupe de droite qui adore Trump exige l’interdiction du Coran

Image de l'article Inde : un groupe de droite qui adore Trump exige l'interdiction du (...)
ZOOM

Le président de « Hindu Sena », Vishnu Gupta, a écrit au ministère indien de l’Intérieur lundi, affirmant que le Coran menaçait la sécurité nationale de l’Inde. Le fondateur du groupe a suggéré cette mesure radicale après avoir lu le livre sacré de l’islam, qu’il dit avoir acheté dans une librairie de New Delhi.

J’y ai trouvé (dans un livre) de nombreuses contradictions et des cas choquants de violence à l’encontre de non-musulmans et d’ex-musulmans, ainsi que de corruption pour permettre à des personnes de profiter d’un paradis islamique imaginaire


, a déclaré Gupta dans sa lettre au ministère de l’Intérieur

Plus tôt cette année, le groupe avait exhorté le gouvernement à interdire les Burqas et les voiles face à la menace grandissante de terreur et au danger d’attaques à la suite des récents attentats à la bombe au Sri Lanka, au cours desquels 253 personnes ont été tuées et des centaines d’autres blessées.

Le groupe a acquis une reconnaissance nationale en 2016 après avoir célébré l’anniversaire du président américain Donald Trump et prié pour sa victoire à l’élection présidentielle américaine.

Fondé par Vishnu Gupta en 2011, le groupe Hindu Sena continue d’attirer l’attention du public par des gestes inhabituels, notamment en rendant hommage à la reine Victoria à l’occasion de son 118e anniversaire de mort, affirmant qu’elle avait "libéré l’Inde du régime autocratique des Mughals".

Bien qu’il soit un pays à majorité hindoue, l’Inde compte plus de musulmans que toute autre nation sur la planète, à l’exception de l’Indonésie.



profil de Ayyoub Lasri

Auteur : Ayyoub Lasri

Publié le : 31/07/2019 à 15:30

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous