Publié le | 5.24K vues | 0 commentaire

Israël a laissé mourir 54 patients palestiniens pour une simple autorisation

Image de l'article Israël a laissé mourir 54 patients palestiniens pour une simple (...)
ZOOM

54 patients palestiniens sont morts en attendant l’autorisation de la sécurité israélienne pour une sortie hors de Gaza en 2017, a indiqué l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un rapport publié mercredi 7 février.

Environ 85% des patients décédés dans l’attente d’un permis de sécurité demandaient des examens cancérologiques ou des traitements dans des hôpitaux situés en dehors de la bande de Gaza assiégée.

Selon le rapport de l’OMS, l’année 2017 a été marquée par le plus faible taux d’autorisation accordés depuis 2008, date à laquelle l’OMS a commencé à surveiller activement cet indicateur. Seulement 54% des demandes de sortie de Gaza par le point de contrôle israélien Erez (Beit Hanoun) dans le nord de Gaza ont abouties en 2017.

Il y a eu une baisse continue des taux d’approbation depuis 2012. A l’époque, environ 93% des demandes de patients ont été accordées.

En décembre 2017, 48% des patients n’ont pas réussi à obtenir de permis de sécurité auprès des autorités sionistes. Sur 2170 demandes de patients, 52,4% ont été approuvées, 2,6% ont été refusées et 45% ont été retardées sans qu’aucune réponse définitive n’ait été donnée à la date du rendez-vous hospitalier.

Ces défauts d’autorisation touchent également les accompagnateurs de ces patients. Toujours en décembre 217, sur les 2507 demandes de permis d’accompagnateur de patients, seulement 40,5% ont été approuvées, 3,6% ont été refusées et 55,9% ont été retardées et sans réponses.

Des décisions inhumaines de la part des autorités sionistes qui laissent les malades palestiniens mourir à petit feu.

profil de Youcef Acheuk

Auteur : Youcef Acheuk

Publié le : 10/02/2018 à 19:05

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous