Publié le | 4.69K vues | 0 commentaire

Vidéo - Un Palestinien handicapé mental abattu d’une balle dans la tête

Image de l'article Vidéo - Un Palestinien handicapé mental abattu d'une balle dans la (...)
ZOOM

Ces images prouvent si besoin était, qu’Israël n’hésite pas à abattre des hommes de dos. La peur au ventre, les soldats de la honte, tapis dans l’ombre et armés jusqu’aux dents, attendent leur prochaine victime.
Et ceci même s’il s’agit d’un jeune homme en situation d’handicap mental et qui ne représente de ce fait aucun danger pour leur misérable vie.

Mohammed El Hibali avait 22 ans, il a été tué d’une balle dans le dos et d’une autre dans la tête. Il est mort parce que coupable d’être Palestinien. Il a été tué le 5 décembre dernier, un Palestinien de plus sacrifié par l’occupant sioniste. Il a été abattu un lundi, alors que le monde commémorait la Journée Internationale des Personnes Handicapées.
Il a été abattu alors qu’il déambulait tranquillement dans une rue de Tulkarem en Cisjordanie occupée.
Pour parer à toute critique, l’armée israélienne, responsable de sa mort, a déclaré ouvrir une enquête pour déterminer les circonstances qui ont mené à cet assassinat. Si la situation n’était pas aussi dramatique, elle en serait risible.

Ils utilisent ça pour apaiser l’opinion (...) nous n’avons aucune foi dans l’application de la justice, a déclaré l’ONG B’Tselem.

Ces images ont été filmées par l’association israélienne B’Tselem qui a récemment reçu le Prix des Droits de l’Homme de la Commission nationale consultative des droits de l’homme en France tout comme l’ONG Palestinienne Al-Haq.
Les deux ONG ont été récompensées pour leur travail remarquable en Palestine occupée.
Un titre honorifique qui n’a pas été du goût de tout le monde, notamment du Crif, l’organisation des juifs de France ou encore du gouvernement israélien qui a été jusqu’à demander à la France de retirer ce titre aux deux associations humanitaires.
Sous la pression, la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, qui devait présider la cérémonie, a préféré annuler sa venue.
Selon le journal Le Monde, le député franco-israélien, Mayer Habib «  a joué un rôle important dans le renoncement de la garde des Sceaux. »



profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 19/12/2018 à 17:00

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous