28 avril 2018 | 4.11K vues | 1 commentaire

« L’Algérie a sauvé 14 000 migrants africains, femmes et enfants »

Image de l'article « L'Algérie a sauvé 14 000 migrants africains, femmes et enfants (...)
ZOOM

Jeudi dernier à Alger, le responsable du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a révélé des informations concernant le trafic des migrants qui se trouvent abandonné en Algérie. Le réseau criminel Nigerien d’Agadès est à l’origine de la traite humaine qui leur rapporte chaque mois des millions d’euros.

Le directeur d’études algérien, chargé de la migration au ministère de l’Intérieur, Hacène Kacimi a déclaré que les femmes et les enfants étaient ciblés en particulier que :


« L’Algérie a sauvé 14 000 migrants africains (femmes et enfants), exploités par une bande de criminels du Niger, notamment dans la mendicité »

L’argent récolté par ces personnes vulnérables est donné aux trafiquants qui les ont aidé à traverser les frontières enleur promettant une meilleure vie en Algérie. Selon la même source, cet argent est recyclé dans la contrebande, le terrorisme et la subversion. La migration clandestine est donc un grave fléau où les premières victimes sont les migrants eux -mêmes.

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

1

Avis

sousou rara

28 avril 2018 à 18:54

0

envoyez a macron toute vidéo ou on tue des enfants palestiniens on doit tous le faire afin de lui mettre dans la terre qu’ils peuvent rien cacher