Publié le | 1.34K vues | 0 commentaire

L’Algérie répond aux allégations de l’ONU

Image de l'article L'Algérie répond aux allégations de l'ONU
ZOOM

Début octobre, Felipe Gonzalez Morales avait écrit dans son rapport concernant les migrants en Algérie remis à l’ONU :

J’appelle le gouvernement algérien à cesser immédiatement les expulsions collectives de migrants [africains] vers le Niger. Ils sont emmenés dans des postes de police vers la frontière du Niger, où ils doivent marcher pour rejoindre la ville la plus proche

La présidente du Croissant-Rouge algérien, Saïda Benhebilès a répondu concernant ce rapport qui a crée une polémique :

L’Algérie a traité dignement les migrants et elle s’est particulièrement bien occupée des mineurs, 10.000 en tout, et des femmes ayant été victimes d’abus. En les rapatriant dans leur pays d’origine, l’Algérie a sauvé 10.000 mineurs qui étaient exploités par les réseaux de trafic d’êtres humains.

Elle a ajouté :

Ces opérations, selon elle ont été organisées sur la demande du Niger et elles se sont déroulées dans le respect de la dignité des personnes et en application des lois de la République. L’Algérie a mobilisé 609 bus climatisés et 141 camions pour leurs bagages

Saïda Benhebilès a rappelé que :

l’action humanitaire en Algérie est enracinée dans l’histoire et jouit même de reconnaissance et estime auprès de la Communauté humanitaire internationale.

L’Algérie a dépens plus de 19 millions d’euro dans les opérations de rapatriement des migrants depuis 2017.

profil de Latifa Ennabili

Auteur : Latifa Ennabili

Publié le : 12/10/2018 à 19:14

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous