Publié le | 1.2K vues | 0 commentaire

La Chine est ravie qu’aucun pays musulman ne critique sa politique !

Image de l'article La Chine est ravie qu'aucun pays musulman ne critique sa politique (...)
ZOOM

Hua Chunying, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères s’est vu ravie que sa politique anti-musulmane mise en place en Chine depuis des années n’a pas été remise en cause par les pays musulmans qui, bien au contraire, l’ont soutenu.

tous les pays critiquant sa position sur les questions relatives à la région autonome ouïghoure du Xinjiang (nord-ouest) sont des pays développés de l’Occident, alors qu’aucun pays musulman ou en développement ne s’est opposé à sa façon d’agir


a-t-elle indiqué, ajoutant que c’est bel et bien une lutte contre le terrorisme qui est déployée et non pas une politique islamophobe. Mais bien sûr !

Le 12 juillet dernier, 37 pays dont la Russie, l’Arabie saoudite, le Qatar, la Corée du Nord, l’Algérie, le Nigeria, les Philippines et la Syrie ont envoyé une lettre aux Nation Unies pour exprimer leur soutien à la position de la Chine sur les questions relatives au Xinjiang.

Les cosignataires « félicitent la Chine pour ses remarquables réalisations en matière de droits humains ». Ils « prennent note que le terrorisme, le séparatisme et l’extrémisme religieux ont causé d’énormes dommages à tous les groupes ethniques du Xinjiang ».

De l’autre côté, 24 pays se sont montrés beaucoup plus critiques à l’égard de la Chine et
« sont des pays développés de l’Occident, dont la population totale ne dépasse pas 600 millions d’habitants ». Ces sont également victimes du terrorisme et de l’extrémisme, selon Hua Chunying.

Il n’y a pas de pays musulmans ou de pays en développement [critiquant la Chine]. Les pays qui soutiennent la Chine se trouvent dans des continents tels que l’Asie, l’Afrique, l’Amérique latine et l’Europe, représentant près de deux milliards d’habitants


, a ajouté la porte-parole.

Hua Chunying loue les résultats obtenus par son pays :

Les mesures prises par le gouvernement ont été très efficaces. Ces trois dernières années, aucun attentat terroriste n’a eu lieu au Xinjiang

Ce qui est notamment pointé du doigt part la communauté internationale concerne les « camps de détention », visant à effacer la religion de la population Ouighoure. La Chine parle quant à elle, de « centres d’enseignement et de formation professionnels, afin de prévenir et de combattre le terrorisme et l’extrémisme ».

profil de Ayyoub Lasri

Auteur : Ayyoub Lasri

Publié le : 01/08/2019 à 15:00

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous