Publié le | 3.1K vues | 0 commentaire

Le Dalaï Lama souhaite renvoyer les migrants chez eux pour que « l’Europe ne devienne pas musulmane »

Image de l'article Le Dalaï Lama souhaite renvoyer les migrants chez eux pour que « (...)
ZOOM

Le Dalaï Lama affirme que l’Europe appartient aux européens et que si les migrants ne revenaient pas chez eux, le vieux continent risquerait de devenir musulman ou africain.

Le Dalaï Lama, chef spirituel bouddhiste, a déclaré que seul un nombre limité de migrants devait être admis sur le territoire européen. Lui-même vit en tant que réfugié en Inde après avoir fui le Tibet en mars 1959. Il dit aussi que l’Europe a l’obligation d’accueillir ceux qui ont besoin d’aide, mais pour une durée limitée et qu’à un moment donné ces migrants devraient être renvoyés dans leur pays d’origine.

Le Dalaï Lama, âgé de 83 ans, a toutefois insisté sur le fait que les migrants devraient recevoir des compétences avant d’être renvoyés chez eux. Il affirme que les pays européens devraient accueillir ces réfugiés et leur offrir une éducation et une formation dans l’optique de les faire renvoyer dans leurs pays d’origine munis d’une formation de compétences.

Lorsqu’on lui a demandé ce qui devrait arriver à ceux qui veulent rester dans leur pays d’adoption, il a répondu :

Un nombre limité est acceptable, mais l’Europe entière pourrait devenir un jour un continent musulman, un continent africain – impossible.

Ce n’est pas la première fois que le chef des bouddhistes fait de tels commentaires. Le bouddhiste tibétain avait déclaré l’année dernière lors d’une conférence en Suède que les réfugiés devraient rentrer chez eux pour aider à reconstruire leur propre pays. Il avait dit : « Accueillez-les, aidez-les, éduquez-les, mais en fin de compte, ils doivent développer leur propre pays. Je pense que l’Europe appartient aux Européens. »

profil de Ghita Jazouli

Auteur : Ghita Jazouli

Publié le : 28/06/2019 à 10:00

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous