Publié le | 2.55K vues | 0 commentaire

Les Palestiniens fêtent la démission d’Avigdor Liberman. "C’est la reconnaissance de la défaite d’Israël".

Image de l'article Les Palestiniens fêtent la démission d'Avigdor Liberman. "C'est (...)
ZOOM

Ceux qui sont de notre côté méritent beaucoup, mais ceux qui sont contre nous méritent de se faire décapiter à la hache

Ces propos concernant les Palestiniens sont ceux d’un ministre israélien, Avigdor Liberman. Coutumier des déclarations chocs, il attise la haine contre les Palestiniens qu’il aimerait exterminer une bonne fois pour toutes.
Alors lorsqu’il annonce mercredi sa démission, c’est une explosion de joie côté Palestinien.
Au lendemain des accords de cessez-le-feu avec les groupes Palestiniens dans la bande de Gaza dirigée par le Hamas son ennemi juré, Liberman jette l’éponge.
Selon lui, il s’agit d’une « capitulation » et indique que :

l’Etat achète le calme à court terme au prix de graves dommages à long terme pour la sécurité nationale

Le chef d’Israel Beitenou, un parti ouvertement anti-arabe et nationaliste, déclarait en 2016 que, lui en charge, «  le Hamas n’aurait plus qu’à réserver des places au cimetière  ».
Selon certains, les récents événements auraient eu raison du ministre de la Défense. En effet, des raids meurtriers israéliens sur la bande de Gaza se sont soldés par la mort de sept Palestiniens et un soldat israélien.
L’attaque d’une rare violence a contraint l’Egypte à sortir de sa réserve habituelle pour demander à l’état hébreu «  de cesser immédiatement toutes les formes d’actions militaires  », une sommation qui a donné lieu à un accord de cessez-le-feu entre le Hamas et Israël.
La trêve est dénoncée par Avigdor Liberman qui avait clamé fin octobre que «  quiconque compte sur un accord avec le Hamas a sérieusement tort ». »
Après avoir annoncé sa démission, il a appelé à la dissolution du gouvernement et à la convocation de nouvelles élections.
Peut-être que derrière ce non-événement se cache un tout autre objectif, Liberman espérerait-il devenir calife à la place du calife ?
Quoiqu’il en soit, le Hamas a qualifié la démission du ministre israélien de :

Victoire politique pour Gaza. La démission de Liberman est une reconnaissance de la défaite de l’impuissance [d’Israël] contre la résistance palestinienne.

Les Palestiniens de la bande de Gaza ont à leur tour fêté la démission en distribuant des friandises. Ils ont brandi des drapeaux palestiniens et des pancartes montrant la tête de Liberman avec le slogan «  Gaza a renversé Liberman  »

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 15/11/2018 à 17:00

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous