2 février 2018 | 6.02K vues | 0 commentaire

L’Egypte, l’Afghanistan, la Turquie et la Jordanie sont des « ennemis de l’Amérique » selon Trump

Image de l'article L'Egypte, l'Afghanistan, la Turquie et la Jordanie sont des « (...)
ZOOM

Donald Trump s’est exprimé ce mardi lors de son discours sur l’état de l’Union (State of the Union), l’évènement annuel durant lequel le président présente son programme pour l’année devant la branche législative du gouvernement fédéral.

Il a déclaré entre autre que les dizaines de pays recevant une aide des États-Unis mais votant aux États-Unis contre Jérusalem comme capitale d’Israël sont des « ennemis de l’Amérique » et devraient perdre l’aide américaine.

Le mois dernier, j’ai également pris une action approuvée à l’unanimité par le Sénat américain quelques mois auparavant : j’ai reconnu Jérusalem comme la capitale d’Israël.

Peu de temps après, des dizaines de pays ont voté à l’Assemblée générale des Nations Unies contre le droit souverain des États-Unis de prendre cette décision. En 2016, les contribuables américains ont généreusement envoyé à ces mêmes pays plus de 20 milliards de dollars d’aide. C’est pourquoi, ce soir, je demande au Congrès d’adopter une loi afin que les dollars de l’aide extérieure américaine servent toujours les intérêts américains et ne s’adressent qu’aux amis de l’Amérique, pas aux ennemis de l’Amérique.

Le vote de l’Assemblée Générale était de 128 pour la résolution, 9 contre et 35 abstentions. Selon l’US AID, les pays qui reçoivent de l’aide des Etats-unis et qui ont voté contre les États-Unis sont : la Turquie, l’Afghanistan, l’Irak, l’Indonésie, le Yémen, le Pakistan, l’Égypte et la Jordanie. Les « ennemis de l’Amérique » seraient également l’Arabie saoudite, la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne, qui reçoivent une aide nominale des États-Unis et qui ont voté contre la résolution aux Nations Unies.

Une déclaration sulfureuse qui n’a pas été totalement retranscrite par le gouvernement américain. En effet dans la fameuse retranscription du discours de Trump que l’on peut retrouver sur le site de la Maison Blanche, la partie « not enemies of America » (pas aux ennemis de l’Amérique) a honteusement été effacée.

Entre déclarations non assumées, insultes et partage de vidéos islamophobes, Trump est certainement le président Américain le plus surprenant que l’on ait connu.

profil de Rédaction Y.

Auteur : Rédaction Y.

Posté le : 2 février 2018

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous