Malgré la crise et tous les problèmes que rencontrent la France en ce moment, Manuel Valls n’a rien trouvé de mieux à faire que de gaspiller l’argent du contribuable (le nôtre) dans sa lutte acharnée contre un humoriste.

Ainsi, le ministre de l’intérieur a publié hier une circulaire à l’attention des préfets intitulé : «Lutte contre le racisme et l’antisémitisme-manifestations et réunions publiques-spectacles de M.Dieudonné M’Bala M’Bala.»

La France n’est-elle pas laïque lorsque les Fémens dégradent des églises et font le salut nazi dans la rue (ce salut qui est à la base le salut romain et que chaque citoyen est en droit de réaliser) ? La laïcité à la française n’est-elle pas respectée lorsqu’on humilie et interdit les femmes voilées de porter dignement le Hijab ? Apparemment la charte de laïcité de s’applique pas à la communauté juive qui a pour ange gardien «le ministre de l’intérieur attaché toute sa vie à Israël.»

Ce dernier, souhaite réellement faire interdire le spectacle de Dieudonné dont la tournée va débuter le 9 janvier prochain à travers plusieurs villes de l’hexagone, au nom de la valeur contraire à la laïcité. Selon lui la lutte contre l’antisémitisme est « une préoccupation essentielle du gouvernement et exige une action énergique ».

Pour tenter de parvenir à ses fins, ce raciste confirmé se rabaisse à “bricoler” une circulaire invoquant «les troubles à l’ordre public».

« Le respect de la liberté d’expression ne fait pas obstacle à ce que, à titre exceptionnel, l’autorité investie du pouvoir de police interdise une activité si une telle mesure est seule de nature à prévenir un trouble à l’ordre public »

Il interpelle donc les préfets :
« si les conditions sont réunies vous pouvez faire usage de votre pouvoir d’interdiction, concurremment ou non avec celui du maire »

Cet acharnement démontre et confirme donc que les théories complotistes sur la France dirigée par Israël sont une vérité. Les élites sionistes et franc-maçonniques au sein du pays mettent tout en oeuvre à travers les politiques les plus hauts gradés qui ne sont que des pantins accourant à la moindre requête du CRIF (Dalil Boubakeur en fait partie) pour travailler à la construction du Grand Israël.

A tel point que «La France aux français» n’est plus un slogan d’extrême droite désormais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici