Publié le | 4.29K vues | 0 commentaire

Le ministre de l’Éducation déclare la Marche contre l’islamophobie « une abomination lamentable » et contre la laïcité »

Image de l'article Le ministre de l'Éducation déclare la Marche contre l'islamophobie « (...)
ZOOM

Pour Jean Michel Blanquer notre ministre de l’Éducation nationale, la Marche contre l’islamophobie prévue ce 10 novembre est une abomination « lamentable » et « contre la laïcité ».

Il réaffirme sur France 2, la liberté de chacun de critiquer une religion, et accuse les signataires de vouloir « lutter contre la laïcité »

On le voit très bien, c’est une façon de lutter contre la laïcité en utilisant des arguments qui ne valent rien.

Il refuse la pertinence du terme « islamophobie », qu il juge « dérangeant » parce qu’il mélange les choses.

Il peut y avoir du racisme, ça, ça existe. Mais (...) chacun est libre d’adhérer à une religion, de la critiquer, c’est justement ça aussi la laïcité … La République doit être à l’offensive.

Critiqué par la gauche (y compris celle de La République en marche) pour son partie pris contre le voile. Pour lui « le port du voile n’était pas souhaitable » dans notre société.

Vous avez le droit de parler de ces sujets sans être immédiatement taxé de phobie. Que ce soit de cette religion ou d’une autre, d’ailleurs ; il ne faut pas se focaliser uniquement sur l’islam.
La laïcité est le socle extrêmement précieux de la société française, qui permet d’exercer notre liberté de conscience, (...) de faire ce que l’on veut, sans pression d’autrui.

Toujours selon lui, c’est une petite minorité qui essaye de faire pression sur la société française. Il se sent menacé, attaqué, dès qu’il défend son point de vue sur sa compréhension de la laïcité.

profil de Samir Salhoume

Auteur : Samir Salhoume

Publié le : 08/11/2019 à 18:30

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous