22 mars 2018 | 18.51K vues | 1 commentaire

Nicolas Sarkozy en garde à vue : le fils de Kadhafi « a encore des preuves solides » contre lui

Image de l'article Nicolas Sarkozy en garde à vue : le fils de Kadhafi « a encore des preuves (...)
ZOOM

Dans un entretien exclusif à Africanews, Seif al-Islam Kadhafi le fils du dirigeant Libyen décédé Mouammar Kadhafi, s’est exprimé sur la garde à vue de Nicolas Sarkozy dans l’affaire des financements par le régime du colonel Kadhafi de sa campagne victorieuse de 2007.

Il a « félicité la justice française pour l’arrestation de Nicolas Sarkozy », même si sa garde à vue vient en retard selon lui :

Elle (la garde à vue de Sarkozy, NDLR) vient en retard et après 7 ans de guerre. Je dis dommage parce que j’avais donné moi-même les preuves sur cette affaire (...) mais la justice, que ce soit en France ou à l’international, n’a pas bougé à l’époque.

Comme son père, il déclare détenir des preuves solides contre l’ancien président français :

Je précise que j’ai encore des preuves solides contre Sarkozy. Et je n’ai pas encore été entendu comme témoin dans cette affaire, ni Abdallah Senoussi, l’ex-directeur des services de renseignements libyen qui détient encore un enregistrement de la première réunion de Sarkozy et Kadhafi à Tripoli avant sa compagne électorale. Il y a aussi Bachir Salah l’ex PDG de la Libya Investment qui est prêt à témoigner malgré les menaces de mort.

Il dénonce également « ses crimes contre la Libye » et le tien pour responsable de la situation actuelle et passée du pays :

Je tiens à vous dire que l’ex-président Sarkozy est responsable du chaos et de la propagation du terrorisme et de l’immigration clandestine en Libye et dans la région. J’appelle donc le président Macron à prendre des mesures pour soutenir les élections en Libye qui pourraient corriger ce qu’a fait son prédécesseur.

Il espère que la garde à vue de Nicolas Sarkozy mènera à sa mise en examen afin qu’il soit jugé pour ses actes. Nadine Morano, quant à elle, a tenté tant bien que mal de défendre son ancien président, jusqu’à perdre les pédales et péter les plombs en direct sur CNEWS.

profil de Rédaction Y.

Auteur : Rédaction Y.

Posté le : 22 mars 2018

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

1

Avis

Nas user 0
Benaldjia

22 mars 2018 à 19:13

1

IL n’est nullement question pour nous de nous attribuer quelque mérite que ce soit, qu’il soit coupable ou innocent. Ce qui nous revient à considérer en tant que citoyens est cette "Danse macabre autour de l’or de Libye !" Qui ne soit pas à l’ordre du jour des médias de masse ? Le lecteur intéressé par la question retrouvera de nombreux points sur lesquels les grands médias restent discrets. la raison de tout ceci, afin de ne pas lui permettre la réalisation , d’une mobilisation de masse et de formuler de vraies demandes légitimes !
Qui plus est, ce maquillage de crime fournit aux auteurs du programme un élément de couverture en bonnes et due formes pour d’autres actions ?!
Cette épisode évoque le projet entrepris à l’époque par Mouammar Kadhafi de création d’une monnaie panafricaine basée sur l’or que possédait alors la Libye, et nous explique que c’est sans doute l’une des principales raisons qui a poussé l’OTAN (France et USA en tête) à intervenir militairement et à renverser le dirigeant libyen. N’est-ce pas l’un des motifs pour lesquels Sarkozy… a attaqué la Libye ? avec l’appui de l’OTAN évidemment ,fut précisément d’empêcher Kadhafi de créer cette monnaie panafricaine basée sur l’or, laquelle aurait mis à mal non seulement les équilibres monétaires internationaux, mais surtout les intérêts français dans toutes les économies post coloniales qui utilisent encore le franc CFA comme monnaie de référence ? l’autre motif est d’effacer définitivement la trace de l’argent emprunté auprès du guide Libyen Mouammar Khadafi, sujet autour duquel Nicolas Sarkozy est mis en garde à vue ?