Publié le | 1.73K vues | 0 commentaire

Palestine : la Jordanie en colère convoque l’ambassadeur israélien

Image de l'article Palestine : la Jordanie en colère convoque l'ambassadeur israélien
ZOOM

A la suite des heurts qui ont eu lieu sur l’esplanade des Mosquées le 11 août dernier, premier jour de l’Aid al-Adha musulman qui a coïncidé avec la fête religieuse juive Ticha Beav, le royaume hashémite a convoqué l’ambassadeur israélien pour dénoncer des "violations" à Jérusalem.

En effet, depuis 1967, la Jordanie responsable des lieux saints musulmans à Jérusalem, supervise l’accord selon lequel les non-musulmans ne sont pas autorisés à prier sur l’esplanade des Mosquées.

Or cette année, lors de la fête juive Ticha Beav qui commémore la destruction des deux temples, le gouvernement israélien a autorisé, après une hésitation, les visites de fidèles juifs sur l’esplanade des Mosquées violant ainsi l’accord passé avec la Jordanie.

Le ministre israélien de la Sécurité intérieure Gilad Erdan a, quant à lui, estimé que cet accord était injuste et qu’il « faudrait le changer pour que les juifs puissent prier dans ce lieu saint », petite phrase n’a pas manqué de susciter la colère des Jordaniens.

Le sujet des relations jordano-israéliennes est particulièrement sensible, déjà, il y a deux ans, la mise en place de portiques de sécurité autour de l’esplanade des Mosquées avait fait l’objet d’une crise entre le gouvernement israélien et le royaume hashémite à l’issue de laquelle le gouvernement israélien avait finalement cédé.

profil de Sabrine Lakhram

Auteur : Sabrine Lakhram

Publié le : 19/08/2019 à 21:20

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous