Publié le | 1.06K vues | 0 commentaire

Palestine : « Si Israël lançait l’invasion, cela serait pire qu’une intifada »

Image de l'article Palestine : « Si Israël lançait l'invasion, cela serait pire qu'une (...)
ZOOM

Après la déclaration fracassante de Netanyahu concernant sa volonté d’annexer la vallée du Jourdain en cas de victoire de son parti, le Likoud, aux prochaines élections législatives, le Président palestinien Mahmoud Abbas a lancé un appel à tous les dirigeants européens pour solliciter leur soutien dans le but d’éviter une nouvelle crise dans la région.

L’ambassadeur palestinien en Russie, Abdel Hafiz Nofal a livré une interview à un média russe dans laquelle il a expliqué que ce n’était pas la première fois que le Premier ministre israélien faisait ce genre de déclaration. Déjà au mois d’avril, il avait déclaré vouloir annexer la Cisjordanie. Le diplomate a ajouté que ces déclarations s’inscrivaient dans la mise en place du « deal du siècle » :

Cela se déroule dans le cadre du deal du siècle américain qui implique le partage des territoires palestiniens au profit d’Israël

D’après lui, si les déclarations de Netanyahu finissent par être appliqués, la Palestine se verra contrainte de rompre tous les accords avec le gouvernement israélien. D’autant plus que la Palestine pourra compter sur le soutien des pays arabes et de l’ONU :

Il faut dire que nous bénéficions déjà d’un soutien, notamment de la part des pays arabes. Au niveau des ministres des Affaires étrangères ils ont fait front uni contre le plan israélien. L’Arabie saoudite va réunir un sommet d’urgence de l’Organisation de la coopération islamique au niveau des ministres des Affaires étrangères. Le secrétaire général de l’Onu Antonio Guterres a exprimé sa préoccupation vis-à-vis des propos de Netanyahou, en soulignant que de telles démarches constitueraient une grave violation du droit international

En outre, l’autorité palestinienne a sollicité le soutien de la Russie qui est considéré comme un état ayant gardé de bonne relations avec les différents acteurs de la région. Le ministre russe des affaires étrangères a exprimé son inquiétude devant cette éventuelle violation du droit international.

Par ailleurs, le diplomate palestinien s’est dit confiant sur le rôle que peut jouer la Russie dans la gestion d’une éventuelle crise dans la région :

Nous croyons en la capacité de Moscou à influencer les autorités israéliennes afin qu’elles renoncent à de tels plans agressifs. La majorité saine d’esprit, dans le monde et en Israël, a conscience du fait que de telles déclarations renforcent le risque d’une nouvelle guerre de religion dans la région. Dieu nous en garde, bien sûr.

avant d’ajouter sur le rôle des Etats-Unis :

Nous savons parfaitement que les États-Unis soutiennent Israël à ce sujet. Mais nous croyons en la position de Moscou, de l’Europe et de la Chine. Plus de 140 pays sont de notre côté, qui souhaitent maintenir la stabilité dans la région.

Cependant en cas de crise, l’ambassadeur palestinien met en garde contre une prochaine guerre :

Si Israël lançait l’invasion, cela serait pire qu’une intifada, plus large, de plus grande envergure. Une intifada n’est qu’une protestation. Nous craignons que l’annexion israélienne déclenche une nouvelle guerre de religion, ce que nous et le monde entier, je pense, voudraient éviter.

Enfin il a réitéré l’opposition de la Palestine au « deal du siècle » en assurant que Mahmoud Abbas s’exprimera prochainement sur le sujet lors de la prochaine session de l’Assemblée générale des Nations unies, mettant également l’accent sur la volonté de la Palestine à promouvoir une solution de paix avec la création de deux états voisins :

Je suis certain que ce thème sera abordé. Tout comme notre position par rapport au deal du siècle : nous sommes opposés à son adoption, le président Abbas l’a déjà dit pendant la session précédente en soulignant que Jérusalem ne faisait pas l’objet de négociations ou de marchandage. Je pense que le dirigeant déclarera certainement que la Palestine prône le maintien du processus de paix, la création de deux États.

profil de Sabrine Lakhram

Auteur : Sabrine Lakhram

Publié le : 14/09/2019 à 18:15

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous