Publié le | 10.62K vues | 0 commentaire

Visas : l’Algérie envoie un message ferme à la Turquie

Image de l'article Visas : l'Algérie envoie un message ferme à la Turquie
ZOOM

La semaine dernière la Turquie a adressé, via sa compagnie aérienne Turkish Airlines, un communiqué aux agences de voyages algériennes dans lequel elle a fortement durci les conditions d’octroi de visas aux algériens, en ciblant une partie de la population en particulier. En effet, d’après le communiqué, le visa électronique de type C1, initialement consacré aux personnes âgées de 18 à 35 ans, sera annulé.

Un autre visa de type B1 destiné aux personnes de moins de 18 ans et de plus de 35 ans sera, quant à lui, toujours disponible, mais avec une condition sine qua none. En effet les demandeurs de visas devront impérativement présenter un visa ou bien une résidence en cours de validité pour les pays de l’espace Schengen, les USA ou la Grande-Bretagne. En l’absence de cette condition l’intéressé devra déposer sa demande de visa auprès des autorités consulaires turques en Algérie.

En réponse à ces mesures, le gouvernement algérien a déclaré, via son porte-parole Hassane Rabhi :

Les hautes autorités algériennes vont prendre les mesures nécessaires et souveraines en réponse à la décision turque

, avant d’ajouter que les deux pays vont se rencontrer pour arriver à une solution.

Ce soudain durcissement d’obtention de visas serait lié à des pressions que la Turquie subie de la part de l’Union européenne qui entend limiter les flux migratoires en luttant contre l’immigration clandestine. Représentant une porte vers l’Europe, la Turquie est en effet devenue pour un bon nombre d’algériens une terre de transit.

profil de Sabrine Lakhram

Auteur : Sabrine Lakhram

Publié le : 05/09/2019 à 12:00

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous