Publié le | 1.9K vues | 0 commentaire

WhatsApp bloque des centaines de comptes de journalistes palestiniens en direct des attaques sur Gaza

Image de l'article WhatsApp bloque des centaines de comptes de journalistes palestiniens en (...)
ZOOM

Le 15 novembre dernier, WhatsApp a bloqué l’accès à des centaines de journalistes et de militants palestiniens qui fournissaient des informations en direct lors de l’offensive israélienne sur Gaza, a rapporté l’agence de presse Safa.

Cela s’est produit moins de 24 heures après la fin des deux jours d’offensive israélienne qui ont coûté la vie à 34 Palestiniens et en ont blessé 111 autres.

Des journalistes et des activistes palestiniens, actifs pendant l’offensive israélienne, ont déclaré que leurs comptes étaient bloqués et qu’ils ne pouvaient pas les utiliser.

La réunion des journalistes palestiniens a condamné cette initiative et accusé WhatsApp d’être complice des crimes commis par Israël contre les Palestiniens dans la bande de Gaza.

Elle a également déclaré que cela résultait de leurs efforts pour révéler les crimes israéliens perpétrés contre des civils palestiniens et des cibles civiles.

« C’est pour couvrir les crimes israéliens et c’est une continuation de la société mère, Facebook, ainsi que de Twitter, qui avait interdit et bloqué les pages et les comptes de centaines de journalistes palestiniens et d’entreprises de médias avec des milliers et des millions de suiveurs », a déclaré le président. dit le groupe.

Les autorités israéliennes ont à plusieurs reprises révélé que des efforts étaient déployés auprès des entreprises de médias sociaux, notamment YouTube, Facebook et Twitter, afin de bloquer le contenu palestinien.

profil de Ayyoub Lasri

Auteur : Ayyoub Lasri

Publié le : 17/11/2019 à 13:30

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous