Publié le | 8.14K vues | 0 commentaire

Islam : les 6 jours de jeûne du mois de Shawwal

Image de l'article Islam : les 6 jours de jeûne du mois de Shawwal
ZOOM

Le mois sacré du Ramadan est terminé. Le Ramadan, ce mois méritoire et d’adoration accompagné de ses nombreux bienfaits qui permettent à chacun de nous de renforcer notre foi en Allah Azawajel. Mais la valeur et le mérite attribués seraient d’autant plus importants si l’on sait qu’une seconde opportunité s’offre à nous : le mois de Shawwal.

Le mois de Shawwal débute le lendemain de la fête de l’Aid el-Fitr.Le musulman qui jeûne les six jours du mois se voit obtenir une récompense qui équivaut à jeûner l’année entière. Notre prophète (Salallahou alayi wa sallam) a dit :
«  Le jeûne du mois de ramadan équivaut à dix mois et le jeûne de 6 jours équivaut à deux mois ainsi cela équivaut au jeûne de l’année.  » [Rapporté par Ibn Khouzeima]

Parmi les nombreux avantages associés au jeûne surérogatoire des six jours figure la compensation des pêchés occasionnés durant le mois de Ramadan et qui pourraient avoir une conséquence négative sur le jeûne. C’est ainsi que le messager d’Allah (Salallahou alayi wa sallam) a dit :
«  La première chose au sujet de laquelle on fera subir un règlement de compte aux gens sera la prière  »... Notre Maître Puissant et Majestueux dira à Ses anges - alors qu’Il en sait plus qu’eux - : «  Examinez les prières de mes serviteurs pour savoir s’il les a faites de façon complète ou incomplète  ». Si elles s’avèrent complètes, elles seront enregistrées telles quelle. Si elles s’avèrent incomplètes, le Maître dira :
«  Regardez si mon serviteur a accompli des œuvres surérogatoires. Si tel est le cas, utilisez-les pour compléter ses œuvres obligatoires ».Voilà comment les œuvres seront traitées  ». [Rapporté par Abou Dawoud].

La succession de ces 6 jours n’est pas obligatoire pour valider le jeûne du mois de Shawwal. En effet, les jours peuvent être dispersés dans le mois mais il est tout de même préférable de les réunir et ainsi s’empresser à la bienfaisance et à la recherche du pardon de la part de notre créateur.

Finalement, si pour raison valable, le musulman a manqué quelques jours durant le mois de Ramadan, celui-ci se voit dans l’obligation de rattraper ses jours avant de procéder au jeûne surérogatoire, sachant que le musulman a un mois en totalité afin de calculer les jours de jeûne obligatoire à rattraper ainsi que le jeûne des 6 jours.
La preuve réside également dans le fait que le rattrapage des jours manqués est nécessaire alors que les 6 jours sont des jeûnes supplémentaires. En d’autres termes, nous devons accorder davantage de considération à l’obligatoire par rapport au surérogatoire.
Wa Allahou ahlem.

profil de Rédaction alNas

Auteur : Rédaction alNas

Publié le : 29/07/2014 à 21:27

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous