19 juillet 2018 | 5.92K vues | 0 commentaire

Hadith du jour : Dévoiler un secret, halal ou haram ?

Image de l'article Hadith du jour : Dévoiler un secret, halal ou haram ?
ZOOM

Allah dit (traduction rapprochée) :

Soyez fidèles au pacte d’Allah après l’avoir contracté. (Sourate An-Nahl - verset 91)

Celui qui divulgue un secret aura alors acquis une des caractéristiques des hypocrites, comme on peut le trouver dans les deux recueils authentiques :

Les caractéristiques de l’hypocrites sont au nombre de trois :

  • lorsqu’il parle, il ment.
  • Lorsqu’il promet, il ne tient pas sa promesse.
  • Et lorsqu’on lui confie un dépôt, il le trahit.
Les pieux prédécesseurs se souciaient de préserver les secrets et de ne pas les divulguer.

Dans un hadith rapporté Al-Bukhârî, celui-ci rapporte d’après ‘Abd Allah ibn ‘Umar que lorsque Hafsah devient veuve, (son père) ‘Umar dit :

Je fis la rencontre de ‘Uthmân ibn ‘Affân et je lui proposai de se marier à Hafsah.
Je lui dis : “Si tu veux, je t’offre la main de ma fille Hafsah.”
‘Uthmân répondit : “Je vais y réfléchir.”
Quelques jours plus tard il vient à moi et me dit : “Je pense qu’aujourd’hui, il est préférable pour moi de ne pas me marier.”
‘Umar dit : “Je rencontrai alors Abû Bakr As-Siddîq et lui dit” : “Si tu veux, je t’offre la main de ma fille Hafsah.”
Abû Bakr se tût et ne me répondit rien.
J’en voulus alors plus encore à Abû Bakr qu’à ‘Uthmân.
Quelques jours plus tard, le Prophète (Salla Allah alayhi wa salam) me demanda la main de Hafsah, et j’acceptais sur le champ.
Abû Bakr me rencontra plus tard et me dit : “Tu m’en as sûrement voulu lorsque tu m’as proposé Hafsah mais que je ne t’ai donné aucune réponse ?”
Je répondis : “Effectivement”.
Il me dit : “Sache donc que rien ne m’a empêché de répondre à ta requête si ce n’est que je savais que le Prophète (Salla Allah alayhi wa salam) projetait de la demander en mariage.
Or, il ne me convient pas de divulguer un secret du Prophète (Salla Allah alayhi wa salam). Et si le Prophète (Salla Allah alayhi wa salam) avait changé d’avis, j’aurai acceptai de me marier avec elle.”

Tous ces textes prouvent que les prédécesseurs se souciaient grandement de préserver les secrets. (Tiré du recueil - Conseils aux femmes musulmanes, Nasîhatî linnisâ et questions-réponses édition : dar al muslim, Lyon, 1428-2007, page 66-68)

profil de Z.S

Auteur : Z.S

Posté le : 19 juillet 2018

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous