9 juin 2018 | 7.36K vues | 0 commentaire

Hadith du jour : Les signes de la nuit du destin, Laylat al Qadr

Image de l'article Hadith du jour : Les signes de la nuit du destin, Laylat al (...)
ZOOM

Al-Boukhârî et Mouslim rapportèrent, d’après `A’îcha (radhiallâhu ’anha) ce hadith :

Dès l’arrivée de la dernière décade (du Ramadân), le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) passait les nuits en priant, éveillait ses femmes (pour rendre culte à Allâh, elles aussi), s’appliquait avec zèle aux pratiques cultuelles et s’abstenait de tout rapport charnel (avec ses femmes).

Quels sont les signes qui annoncent la nuit du destin ? Parmi les signes authentiques :

  • Elle se situe dans les dix derniers jours [du mois de Ramadan].
  • Elle se trouve plus précisément dans les 10 derniers jours impairs.
  • La nuit du destin n’est ni chaude, ni froide, plutôt douce et harmonieuse.
  • Les anges sur terre sont plus nombreux que le nombre de pierres.
  • Le matin de la nuit du destin, le soleil se lève sans rayonnement tel une écuelle jusqu’à ce qu’il se lève.
Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a commandé de rester debout à prier « Laylat al-Qadr » avec foi [imân] et espoir de la récompense divine [ihtisabân]. Il a été rapporté de Abû Hurayrah (radhiallâhu ’anhu) que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit :

Quiconque reste debout à prier « Laylat al-Qadr » avec foi et espoir de récompense divine, ses péchés antérieurs lui seront pardonnés. » Rapporté par tous en dehors de Ibn Mâdja.

Ce hadîth indique qu’il est prescrit d’observer « Laylat al-Qadr » en passant la nuit en prière

Une des meilleurs invocations [du’â] qui peut être dite durant la nuit du destin [Laylat al-Qadr] est ce que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a appris à ’Âisha (radhiallâhu ’anha) quand elle dit dans un hadîth rapporté par At-Tirmidhî et classé comme sahîh :

J’ai dit : “Ô Messager d’Allâh, si je savais qu’elle était la nuit de « Laylat al-Qadr », que devrais-je dire en cette nuit ?” - Et le Prophète de répondre : Dis :
“Allâhumma Innaka ’afou-oun tuhibou al-’afwa fâ’fou ’ana”
“Ô Allâh, Tu es celui qui pardonne, et Tu aimes le pardon, aussi pardonne-moi” (Rapporté par at-Tirmidhî, Ahmad, Ibn Mâdja et al-Hâkim)

profil de Z.S

Auteur : Z.S

Posté le : 9 juin 2018

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous