Publié le | 2.78K vues | 0 commentaire

Hadith du jour : Nous sommes éprouvés selon le degré de notre foi

Image de l'article Hadith du jour : Nous sommes éprouvés selon le degré de notre foi
ZOOM

Mus’ab ibn Sa’d (RadhiAllahu’anhu) a rapporté de son père qu’un homme a dit :

“Ô Messager d’Allah ! Quels sont les gens qui subissent les plus grandes épreuves ?” Le Prophète (Salla Allah alayhi wa salam) répondit : “Les Prophètes, puis ceux qui leur sont les plus proches, puis ceux qui leur sont les plus sont proches. L’homme est éprouvé selon sa religion, s’il est ferme dans sa religion, alors ses épreuves sont plus dures, et s’il est faible dans sa religion, alors il est éprouvé selon son niveau. Le serviteur continuera à être éprouvé jusqu’à ce qu’il marche sur terre sans aucun péché”. (rapporté par El-Tirmidhi, Ibn-Mâjah, El-Dârimi, El-Tahhâoui, IbnHibbân, El-Hâkim et Ahmed avec une chaîne de transmission authentique)

Allah exalté a dit (traduction rapprochée) :

Est- ce que les gens pensent qu’on les laissera dire : “Nous croyons !” sans les éprouver ? Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux ; (Ainsi) Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent. (Sourate Al-’Ankaboût - Versets 2-3)

La dureté de l’épreuve dépend de la foi de la personne et sert aussi à expier les péchés.
D’après Abou-Sa’id El-Khoudri et Abou-Hourayra (RadhiAllahu’anhum), le Prophète (Salla Allah alayhi wa salam) a dit :

Tout ce qui arrive au musulman comme fatigue, maladie, angoisse, tristesse, et tout mal ou peine, ou même une épine qui le pique, sert qu’Allah lui expie une part de ses péchés. (rapporté par El-Boukhari et Muslim).

L’épreuve peut aussi toucher le croyant pour l’élever en degré dans l’au-delà s’il patiente et endure.
D’après Abou-Hourayra (RadhiAllahu’anhu) :

Parfois un homme a un certain statut chez Allah qu’il ne parvient pas à atteindre par le travail. Allah ne cesse alors de l’éprouver avec ce qu’il déteste jusqu’à ce qu’Il l’y fasse parvenir. (rapporté par Ibn-Hibbân et El-Hâkim avec une chaîne de transmission authentique).

Il se peut qu’Allah expie les péchés de quelqu’un avec une maladie qui l’atteint.
D’après Âicha (RadhiAllahu’anha), le Prophète (Salla Allah alayhi wa salam) a dit :

Si le croyant souffre, Allah le libère des péchés comme le soufflet (du forgeron) libère l’acier de ses impuretés. (rapporté par El-Boukhâri, Ibn-Hibbân et El-Tabarâni avec une chaîne de transmission authentique).

C’est pour cela que le Prophète (Salla Allah alayhi wa salam) nous a appris à prier et à demander la purification “Tahoûr” pour le malade, espérant ainsi qu’Allah le purifie de ses péchés.
D’après Anas (RadhiAllahu’anhu), le Prophète (Salla Allah alayhi wa salam) a dit :

Si Allah veut le bien pour Son esclave, il lui anticipe le châtiment dans ce bas monde. Et s’Il veut le mal pour Son esclave, il le laisse avec son péché jusqu’à ce qu’il en soit châtié le jour du jugement (rapporté par El-Tirmidhi et El-Hâkim avec une chaîne de transmission authentique).

Sources Cheikh Mohammad Ibn Jamil Zinou : « Informations importantes sur la religion que beaucoup de musulmans ne connaissent pas ». Traduit par Abou-abdillah El-Wahrâni

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 30/10/2018 à 10:00

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous