24 mars 2018 | 13.28K vues | 0 commentaire

Histoire des Prophètes : Yunus (Jonas) avalé par le gigantesque poisson

Image de l'article Histoire des Prophètes : Yunus (Jonas) avalé par le gigantesque (...)
ZOOM

Parmi les Prophètes de Dieu, Yunus (Jonas) fut envoyé à une communauté vivant en Irak dans une ville s’appelant à l’époque Ninive. Comme les autres Messagers de Dieu, Yunus avait pour mission d’appeler le peuple de Ninive à n’adorer qu’un seul Dieu, sans l’associer à quiconque, de cesser l’adoration des idoles et de ne plus commettre de péchés.

Ses exhortations furent accueillies par des moqueries et de l’indifférence. Un comportement qui le chagrina puis l’exaspéra au point ou il décida de fuir loin de ce peuple impie. Avant de partir, il prit toutefois soin de les mettre une dernière fois en garde contre le châtiment divin pour leur arrogance, mais les habitants de Ninive répondirent qu’ils n’avaient peur de rien.

Agacé, il les laissa affronter le malheur qui ne manquerait pas de s’abattre sur eux. Il rassembla quelques affaires et partit.

Et mentionne (Yunus), quand il partit, irrité… (Coran 21:87)

Selon Ibn Kathir (auteur de tafsir du Coran), une fois Yunus partit, le ciel de Ninive changea de couleur et devint rouge sang. Les gens prirent peur en comprenant que les menaces de Yunus étaient bien réelles. Ils se rassemblèrent au sommet d’une montagne et implorèrent le pardon d’Allah mais aussi pour que Yunus revienne pour les guider vers le droit chemin.
Leur repentir fut accepté par Allah soubhana wa ta’ala, le ciel s’est éclairci et la vie a repris son cours.

Yunus avait quant à lui embarqué dans un bateau qui devait l’amener loin de son peuple. Au bout de quelques temps, une violente tempête s’abattit sur le navire, les passagers furent secoués et pour éviter de chavirer, ils eurent l’idée de jeter leurs bagages par-dessus bord malheureusement sans effet. A bout d’idée, ils décidèrent de tirer à la courte paille qui serait le premier à être jeté à l’eau pour alléger le bateau. Après avoir tiré au sort à trois reprises, le tirage détermina à chaque fois Yunus, celui-ci n’eut d’autre alternative que de sauter à la mer sachant que c’était son destin.

A peine avait-il sauté qu’il fut avalé par un gigantesque poisson. Ayant retrouvé ses esprits, il crut qu’il était mort et qu’il gisait dans sa tombe. Mais très vite il comprit qu’il était dans l’estomac de la bête.
Désespéré, Yunus se mis à appeler et à supplier Allah à voix haute :

Nul de doit être adoré à part Toi ! Gloire à Toi ! J’ai vraiment été injuste ! (Coran 21:87)

Il a répété son invocation à Allah, comprenant qu’il avait eu tort et implora Allah de lui pardonner. Yunus avait pour habitude de prier Allah dans tous les moments, les bons comme les mauvais, alors Allah répondit favorablement à sa demande en le libérant du ventre du poisson. Yunus réalisa alors qu’il devait retourner auprès de son peuple afin de poursuivre sa mission dont Allah l’avait chargé.

Et Jonas était, certes, du nombre de ceux que Nous avions envoyés (pour avertir les gens). Il s’enfuit sur un vaisseau surchargé et prit part au tirage au sort qui le désigna pour être jeté [à la mer]. Le poisson l’avala alors que tout juste avant, il s’était rendu coupable d’actes blâmables. Et s’il n’avait pas été de ceux qui glorifient (Dieu), il serait resté dans le ventre (du poisson) jusqu’au jour où on l’aurait ressuscité. Alors Nous fîmes [en sorte que le poisson le] rejette sur un rivage désert, chancelant et mal en point. Et Nous fîmes pousser au-dessus de lui un plant de courges. Puis, Nous l’envoyâmes, [comme prophète], vers cent mille (hommes) ou plus. Ils crurent (en lui) ; alors pour un temps, Nous les fîmes jouir d’un sort paisible. (Coran 37:139-148)

Il retourna à Ninive et fut étonné de voir combien les gens avaient changé. Il demeura auprès des siens et leur enseigna à adorer Allah comme il se doit.

L’histoire de Yunus nous enseigne à faire preuve de patience face à l’adversité. Elle nous apprend à invoquer Allah dans les bons et les mauvais moments de la vie, afin qu’IL se souvienne de nous dans la maladie, la vieillesse, la tristesse ou l’angoisse.

profil de Z.S

Auteur : Z.S

Posté le : 24 mars 2018

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous