Publié le | 24.63K vues | 0 commentaire

Jeune du Achoura : n’oubliez pas de saisir cette occasion !

Image de l'article Jeune du Achoura : n'oubliez pas de saisir cette occasion (...)
ZOOM

Le 22 septembre dernier correspondait au premier jour du mois de la nouvelle année hégirienne 1439. Le jour de « Achoura » est donc attendu pour le dimanche 1 octobre (puisqu’il correspond au 10ème jour du mois de Muharram.
Il est recommandé de multiplier les bonnes actions et de jeûner deux jours de suite, mais si les musulmans sont encouragés à observer ce jeûne volontaire il n’est toutefois pas obligatoire.

Le croissant lunaire du mois de Mouharram 1439 a été observé ce soir depuis notre site de Toulon.

Publié par Olmf Observatoire sur jeudi 21 septembre 2017

Cependant le jeûne d’Achoura revêt une importance toute particulière aux yeux d’Allah subhanou wa ta’ala. Le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : «  Quant au jeûne du jour d’Achoura, j’espère qu’Allah l’acceptera en tant qu’expiation pour l’année qui l’a précédé  ». (source : recueil de Muslim).
Son origine remonte à la sortie d’Egypte des Enfants d’Israël. Un compagnon du Prophète (Paix et bénédiction sur lui) rapporte qu’un jour à Médine, le Prophète vit des juifs en train de jeûner le 10 du mois de Muharram. Après leur avoir demandé «  Quelle est la signification de ce jour de jeûne ?  », ils répondirent : «  Ceci est un bon jour, le jour où Dieu sauva les Enfants d’Israël de leur ennemi. C’est pourquoi Moïse jeûna ce jour-là  ».
Le Prophète Mohammad (sallAllahou ’alayhi wa salam) leur a répondu : «  Nous avons plus de droits sur Moïse que vous.  ». C’est ainsi que le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) jeûna et conseilla aux musulmans de faire de même (Hadith du Sahih Al-Bukhari).
Pour que ce jeûne ne soit pas confondu avec celui des juifs, il expliqua que l’on devait jeûner soit le 9 et le 10, soit le 10 et le 11 de Muharram.
C’est à dire samedi 30 septembre + dimanche 1 octobre ou dimanche 1 octobre + lundi 2 octobre.

Le début du calendrier musulman débute avec l’émigration du Prophète Muhammad (sallAllahou ’alayhi wa salam) de la Mecque à Médine en 622 de l’ère chrétienne.
Les premiers croyants mecquois voulant se soustraire aux violences des Quoraîchites ont quitté en secret la Mecque pour se rendre à Médine. Le courage qui leur manquait pour fuir leur a été insufflé par la révélation de deux versets du Coran, ils n’avaient dès lors plus de choix possible.
Dans la sourate 4, verset 97, Allah dit :
«  Ceux qui ont fait du tort à eux-mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes en disant : “Où en étiez-vous ?” (à propos de votre religion). “Nous étions impuissants sur terre”, dirent-ils. Alors les Anges diront : “La terre d’Allah n’était-elle pas assez vaste pour vous permettre d’émigrer ?” Voilà bien ceux dont le refuge est l’Enfer, Et quelle mauvaise destination !  ».

Car nul ne peut prétendre négliger sa religion sous prétexte d’être victime d’oppression en terre étrangère.

Plus tard, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) accompagné de son fidèle ami, Abou Bakr fera une entrée triomphale à Yathrib (Médine) où ses compagnons et frères l’attendent. C’est durant cette époque que l’Islam va prendre une ampleur inégalée et devenir une religion à part entière qui n’a eu de cesse de progresser à travers le monde.

profil de Rédaction alNas

Auteur : Rédaction alNas

Publié le : 25/09/2017 à 03:00

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous