15 mars 2018 | 8.75K vues | 0 commentaire

Les miracles du Coran : la barrière invisible entre les deux mers

Image de l'article Les miracles du Coran : la barrière invisible entre les deux (...)
ZOOM

Parmis les miracles du Saint Coran, la barrière entre les deux mers n’a été découverte qu’à la fin du 19e siècle à la suite d’une expédition scientifique maritime anglaise nommée « Challenger ».
Les océanologues ont découvert que chaque mer à ses propres caractéristiques en matière de salinité, de température, de densité, de capacité de solubilité de l’oxygène et d’espèces aquatiques vivantes.
Baptisée « front », cette barrière infranchissable a été confirmée dans les années ’30 lors d’une autre expédition américaine. Un mystère que les scientifiques ont tenté de percer.

Pourquoi les mers ne se mélangent pas malgré les courants maritimes et la force des marées qui agitent les eaux ?
La raison scientifique apportée par les savants et qu’il existe une force physique appelée «  tension de surface  » qui empêche les eaux de se mélanger, comme si un mur les séparait.
Cette barrière invisible a une raison d’être, elle évite aux caractéristiques d’une mer de s’imposer à l’autre ce qui pourrait être nuisible pour les espèces qui y vivent.

Comme l’affirme le Saint Coran : «  Entre elles une barrière de sorte que l’une n’empiète pas sur l’autre  » (S 55-v20).
Une réponse sans détour qui incite l’homme à chercher les raisons et les explications de ce phénomène.
Il s’agit ici de la rencontre des deux mers salées et non pas des eaux douces et des eaux salées, pour preuve :

Sourate 55 - AR-RAḤMĀN

« Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer » (verset 19)

« Il y a entre elles une barrière qu’elles ne dépassent pas » (verset 20)

« Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? » (verset 21)

« De ces deux [mers] sortent la perle et le corail ». (verset 22)


Les versets de la Sourate ‘« Le Tout Miséricordieux »’ précisent que : des deux mers sortent la perle et le corail. On sait que la perle et le corail ne se trouvent que dans les mers salées, ce qui montre que le verset parle bien de deux mers salées.

La religion éternelle d’Allah requiert un miracle éternel qui servira de preuve pour convaincre quiconque recherche la vérité peu importe le lieu ou le temps. De même il n’existe pas de similitude entre la science Coranique et les lois rapportées par les prophètes précédents.
Le Coran relate l’histoire des nations et la vie des prophètes précédents, d’une telle manière qu’il est impossible que cela soit une adaptation de la Thora ou de l’Évangile.

profil de Z.S

Auteur : Z.S

Posté le : 15 mars 2018

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous