Publié le | 27.94K vues | 0 commentaire

Que dit l’Islam sur l’hypnose ?

Image de l'article Que dit l'Islam sur l'hypnose ?
ZOOM

Avez-vous déjà pensé à vous faire hypnotiser ? Et comment l’Islam juge-t-il l’hypnose ?

Avant de répondre à cette dernière question, penchons-nous sur les dangers de cette pratique qui semble au demeurant inoffensive.
Selon la définition du Larousse, l’hypnose est un :

état de conscience particulier, entre la veille et le sommeil, provoqué par la suggestion

L’hypnotiseur acquiert de ce fait une puissance sur l’hypnotisé qui lui permet de le contrôler et de lui demander d’accomplir un acte quelconque.
Accepter de se faire hypnotiser, c’est donner la possibilité à autrui de diminuer son autonomie et la capacité à s’auto-gérer.
Faut-il le rappeler, mais l’hypnose est un outil puissant qui peut pousser certaines personnes à en devenir dépendant. Si l’impression de résoudre ses problèmes s’impose à soi dans un premier temps, dans un second temps, les « solutions » apportées s’avèrent irréalistes ou irréalisables et surtout ne dépendent plus de l’hypnotisé.
Laisser le soin à d’autres de se faire guider peut à terme poser un réel problème.

Mais que dit l’Islam à propos de cette pratique ? Selon certains savants, l’hypnotisme est considéré comme une sorte de sorcellerie. Il serait question de Djinn mis à contribution en poussant le sujet à accomplir des tâches. L’hypnotisé obéirait aux demandes de l’hypnotiseur par la domination du Djinn qui agirait sur ses ordres.
Si l’on se réfère à ces arguments, utiliser l’hypnotisme n’est pas permis et constituerait même une association.
Le fait de demander l’aide à une créature au lieu de s’en remettre à Allah soubhana wa ta’ala est un grave péché.
Car nul ne connaît l’inconnaissable, sauf ce qu’Allah révèle de ce qu’Il veut à Ses anges ou à Ses Messagers.

Allâh dit (traduction rapprochée) :

Dis : Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur terre ne connaît l’Inconnaissable à part Allâh. (Sourate Les Fourmis - verset 65).

Et Il dit aussi (traduction rapprochée) :

C’est Lui Qui connaît l’Inconnaissable. Il ne dévoile Son mystère à personne sauf à celui qu’Il agrée comme messager et qu’Il fait précéder et suivre de gardiens vigilants. (Sourate Les Jinns - verset 26-27)

Et aussi :

C’est Toi Seul que nous adorons et c’est Toi Seul dont nous implorons secours. (Sourate L’Ouverture - verset 5)

On rapporte que le Prophète, (Salla Allah alayhi wa salam), a dit à Ibn ‘Abbâs :

Si tu dois demander quelque chose, demande-la à Allâh et si tu dois implorer secours, implore-le d’Allâh. (Ahmad (2699-2763-2804 Ahmad Shâkir) et At-Tirmidhî, chapitre des attributs de la résurrection (2518))

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 27/09/2018 à 12:00

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous