Publié le | 44.72K vues | 0 commentaire

[Ramadan] L’importance et les bienfaits du Souhour (le repas de l’aube)

Image de l'article [Ramadan] L'importance et les bienfaits du Souhour (le repas de (...)
ZOOM

Le prophète Muhammad (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : «  Dans trois choses se trouvent de grandes bénédictions : la Djamâa (la compagnie d’un groupe), le tharid et le Souhour.  »

De nombreux hadiths attestent de la bénédiction pour chaque musulman de se lever à l’aube pour le repas du Souhour. Ibn Omar (radhi allâhou ’anhou) rapporte que le messager d’Allah (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit :
«  En vérité, Allah et ses anges envoient des bénédictions sur ceux qui prennent le Souhour.  » Le prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a indiqué : «  Prenez le repas du Souhour, car il est béni.  »
[Hadith rapporté par Al Boukhari et Mouslim]

Le Souhour signifie “Prendre de la nourriture un peu avant l’aube”. Pour Sheikh Zamarkchari (radhi allâhou ’anhou)), elle commence à la dernière partie des 6 parties de la nuit. Il est donc important de retarder ce repas.
Par ailleurs, Le Sheikh Ibn Hajar (savant du 13eme siècle ainsi que commentateur du sahih Boukari) a mentionné différentes raisons propres aux bénédictions du Souhour :

1) La pratique de la Sunna.
2) On se différencie de la coutume des gens du Livre (juifs et chrétiens). Le messager d’Allah (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit à ce sujet : «  Ce qui distingue notre jeûne de celui des gens du Livre, c’est le Souhour.  »
3) Il permet de reprendre des forces pour les adorations (Ibadates).
4) Il suscite également une plus grande sincérité dans le culte.
5) Il facilite toute perturbation ou mauvaise humeur occasionnée par la sensation de faim.
6) Le Souhour s’observe au moment où les dou’as (invocations) sont acceptés.
7) Il s’agit d’un moment privilégié qui permet à chacun de nous de se rappeler d’Allah en faisant le Dhikr et les invocations.

Le repas du Souhour ne doit en aucun cas contenir d’excès : le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a indiqué :
«  Allah ne déteste jamais le remplissage à ras bord d’aucun récipient autant qu’il déteste le remplissage d’un estomac.  » Nous ne devrions pas nous priver de nourriture au point de nous sentir faible durant la période du jeûne, ni consommer de nourriture en abondance, au point que cela nous incommode.
Notre messager (sallAllahou ’alayhi wa salam) nous a conseillés que «  Quelques bouchées devraient suffire pour tenir debout. Le mieux est de remplir son estomac pour un tiers avec de la nourriture pour un autre tiers avec de la boisson tandis que le dernier tiers devrait rester vide.  »

profil de Rédaction alNas

Auteur : Rédaction alNas

Publié le : 02/07/2014 à 10:44

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous