Publié le | 8.25K vues | 0 commentaire

Tout est prédestiné par Allah, alors pourquoi serons-nous châtiés pour nos mauvaises actions ?

Image de l'article Tout est prédestiné par Allah, alors pourquoi serons-nous châtiés pour nos (...)
ZOOM

L’Islam nous enseigne que notre destin a été déterminé bien avant notre création par Allah, qui est l’Omniscient et le Tout Puissant. La suite n’est que la matérialisation de la Volonté Divine au sujet de ce qui avait été prédéterminé.

Certains versets du Coran ou des Hadiths indiquent que l’être humain agit de son propre gré et suivant sa propre volonté :

En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce que est en eux-mêmes. (Sourate Al Anfâl verset 53)

D’autres indiquent que l’homme n’agit que suivant la Volonté divine :

Cependant, vous ne saurez vouloir, à moins qu’Allah veuille. (Sourate 81 - Verset 29)

Une complexité qui ne doit toutefois pas donner lieu à la controverse. Ainsi le Prophète Mohammed (sallâllâhou alayhi wa sallam) avait sévèrement condamné toute forme de controverses à ce sujet. Il est rapporté par Abou Houraïra (radhia allâhou anhou) qu’une fois, alors qu’il sortait de chez lui, le Prophète Mohammed (sallallâhou alayhi wa sallam) entendit les Compagnons (radhia allâhou anhoum) émettre diverses opinions au sujet du Destin. Il se mit alors extrêmement en colère et ses joues rougirent. Il s’adressa à eux et dit :

Est-ce cela qui vous a été ordonné ? Est-ce avec cela que j’ai été envoyé comme Messager vers vous ? Les gens d’avant vous ont été détruits justement quand ils se mirent à avoir différentes opinions sur ce point. Je vous l’ordonne, je vous l’ordonne : n’ayez pas différentes opinions à ce sujet.

Nous pourrions penser que la notion même de prédestination est en contradiction totale avec celle du libre arbitre. Croire en la prédestination ne revient-il pas à assimiler que l’être humain ne dispose d’aucune volonté propre et qu’il n’est donc pas du tout libre de ses mouvements ? Évidemment de là à dire que si l’homme n’agit pas suivant sa propre volonté, pourquoi sera-t-il alors jugé pour ses actes ?

Selon les savants, Allah soubhanou wa ta’ala a effectivement tout prédéterminé depuis l’Éternité et rien ne peut aller à l’encontre de la Décision et de la Science divine. Cependant, la prédétermination ne porte pas seulement sur les actes de l’être humain, elle concerne également la volonté qui à l’origine de l’acte.
Cela signifie que pour chaque action prédéterminée, Allah a également inscrit que la personne concernée fera ce qui lui est destiné selon sa propre volonté.
Mais quelque soit le geste qui sera produit par l’être humain, délibéré ou non, on ne pourra en aucun cas le considérer comme se situant à l’extérieur de la Volonté divine et donc de la prédestination. Et celle-ci ne remet pas en question l’existence d’une volonté humaine.

Cela nous amène à la conclusion suivante, bien que l’être humain jouisse d’une volonté propre et d’une liberté d’action et ceci malgré la prédestination divine, il sera donc jugé en fonction de l’emploi qu’il aura fait de ces facultés qui lui ont été accordées par Allah. Il s’agit donc pour Allah d’éprouver le croyant mais pas dans le seul but de le jeter en Enfer. Si les gens sont châtiés, ce sera à cause de leurs actions.

Quiconque prend le droit chemin ne le prend que pour lui-même ; et quiconque s’égare, ne s’égare qu’à son propre détriment. Et nul ne portera le fardeau d’autrui. Et Nous n’avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un Messager. (Sourate 17-verset 15)

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 10/06/2018 à 10:00

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous