4 avril 2019 | 4.08K vues | 0 commentaire

Un scientifique se convertit à l’Islam après avoir ouvert le Coran et découvert que ...

Image de l'article Un scientifique se convertit à l'Islam après avoir ouvert le Coran et (...)
ZOOM

Il est scientifique et durant les 35 premières années de sa vie, il a vécu sans croire à aucun dieu à aucune religion, sa seule croyance, la science. Puis un jour, ses certitudes ont été ébranlées, Allah Soubhana wa ta’ala venait de le guider vers la vérité.

Cet univers si parfait ne pouvait avoir été créé que par une puissance supérieure s’est-il dit. Il est alors passé de :

“il n’y avait pas de Dieu” à “il y a bel et bien un Dieu, un seul unique Dieu”.

Mais avant de se tourner vers l’Islam, il a tenu à en apprendre davantage sur les trois religions monothéistes. La Bible ne l’a pas convaincu, il était clair que plusieurs versets avaient été falsifiés par l’homme. La Torah quant à elle déclarait que :

Les juifs disaient qu’ils étaient les élus, et si tu n’es pas né juif, tu ne fais pas partie des élus

Alors il s’est procuré un exemplaire du Coran traduit en anglais, arrivé au tiers du Saint Livre, il a eu une révélation, de celle qui ne laisse aucun doute sur l’authenticité des saintes écritures.

J’ai soudainement vu un miracle scientifique qui avait été découvert seulement au 20e siècle. Tout de suite, j’ai réalisé que Mohamed (salla allah alayhi wa salam) ne pouvait être l’auteur du Coran

Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l’amènerons aveugle au rassemblement .”

«  Il dira : “Ô mon Seigneur, pourquoi m’as-Tu amené aveugle alors qu’auparavant je voyais ?”[Dieu lui] dira : “De même que Nos Signes (enseignements) t’étaient venus et que tu les as oubliés, ainsi aujourd’hui tu es oublié”. (Sourate 20 – versets 123 – 126)

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 4 avril 2019

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous