Publié le | 3.72K vues | 0 commentaire

Danger : le surdosage de paracétamol peut vous tuer

Image de l'article Danger : le surdosage de paracétamol peut vous tuer
ZOOM

Moussa a 22 ans, il est sportif, pratique la boxe depuis longtemps, mais ne peut plus faire d’activité sportive pour le moment. La faute au paracétamol qu’il a trop avalé.

Au lieu d’aller soigner ses dents douloureuses chez le dentiste, Moussa a préféré se rabattre sur le Doliprane : « je pensais que je pouvais me soigner seul ». Le jeune homme avale alors 6 à 7 comprimés par jour.

Moussa raconte :

Ça me permettait de calmer mes dents, mon crâne, et d’aller au boulot. Le problème est que la douleur passait, et revenait. Comme c’était de pire en pire… je prenais de plus en plus de cachets. Je ne me suis pas douté que ça pouvait être dangereux : tout le monde prend du Doliprane !

Sauf qu’un matin, Moussa ne peut plus se lever : « je n’avais jamais connu une telle douleur au ventre ». Il perd conscience et direction les urgences. Son foie a été grièvement attaqué par le paracétamol. À tel point qu’une transplantation est nécessaire.

J’avais le foie d’un autre. C’est bizarre. On m’a trouvé un donneur en deux jours, c’est que c’était urgent…

Aujourd’hui Moussa doit encore plus faire attention à son alimentation :

On m’a dit aussi : pas de fruit de mer, mais ça, il n’y a aucun risque. J’ai envie de faire passer le message qu’il est nécessaire d’informer sur les risques du paracétamol quand on en prend trop. Moi, si j’avais su…

Le jeune homme a aujourd’hui remplacé le Doliprane par d’autres médicaments. Ceux qui empêchent le rejet de sa greffe.

profil de Youcef Acheuk

Auteur : Youcef Acheuk

Publié le : 09/07/2019 à 19:15

Catégorie : Santé

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous