Publié le | 4.96K vues | 0 commentaire

Vidéo choc - Découvrez ce que cache la nourriture que vous mangez

Image de l'article Vidéo choc - Découvrez ce que cache la nourriture que vous mangez
ZOOM

Cette vidéo stupéfiante révèle les stratagèmes employés par les géants de l’industrie agroalimentaire pour nous inciter à toujours consommer plus. Et le moins que l’on puisse c’est que tous les coups sont permis.
Une chose est sûre, l’industrie agroalimentaire ne veut pas que vous choisissiez les aliments que vous mangez.
Pourquoi ? Car ces entreprises espèrent se débarrasser d’un tas de produits dont elles ne savent que faire. Et quelle meilleure façon de les recycler que de les mélanger à votre nourriture. Et ce ne sont pas les étiquettes d’ingrédients sur les emballages, ni les lois de protection des consommateurs, qui vont les effrayer.

Le premier de ces produits que nous aborderons dans ce chapitre, est le bois. Longtemps utilisé pour l’impression des journaux, la pâte à papier ne sert plus à grand-chose depuis l’arrivée des smartphones qui ont remplacé peu à peu vos journaux habituels.
Alors que faire de tout ce surplus de pâte à papier, ce produit dérivé du bois ?
«  Mais quel est le rapport entre la pâte à papier et les ingrédients utilisés dans l’industrie agroalimentaire ?  », direz-vous.
Il suffit de regardez les ingrédients de vos pâtes à pizzas, de pâtisseries et pains industriels, etc. Ils regorgent de « cellulose », l’autre nom de cette bonne pâte à papier.

Le « E466 » de la cellulose qui améliore la texture des aliments transformés et coûte 30% moins cher que les ingrédients qu’elle remplace.
La cellulose est considérée comestible et non-toxique, on en trouve partout même dans les produits bio. Sauf qu’elle n’est pas digérée par l’homme et ne possède aucune valeur nutritive pour l’organisme.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 20/11/2018 à 12:00

Catégorie : Santé

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous