Article Quand Emmanuel Macron qualifie la colonisation de « crime contre l’humanité » !

Quand Emmanuel Macron qualifie la colonisation de « crime contre l’humanité » !

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

En marge de son déplacement en Algérie ce mardi 14 février, Emmanuel Macron a accordé une interview à la chaîne de télévision locale “Echorouk News”. L’occasion pour lui de revenir sur un sujet encore brûlant entre les deux pays : la colonisation.

Le leader de “En Marche” dénonce ouvertement : «  C’est un crime. C’est un crime contre l’humanité. C’est une vraie barbarie, et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes  ».
Il considère également que la colonisation est une période de crimes et de tortures, et ceci en empruntant une belle formule pour illustrer ses propos : «  En même temps, il ne faut pas balayer tout ce passé, et je ne regrette pas cela parce qu’il y a une jolie formule qui vaut pour l’Algérie : ‘La France a installé les Droits de l’Homme en Algérie, simplement elle a oublié de les lire’  ».

Néanmoins, au moment de la parution de son ouvrage “Révolution” avait confié que : «  Oui, en Algérie, il y a eu la torture, mais aussi l’émergence d’un État, de richesses, de classes moyennes, c’est la réalité de la colonisation. Il y a eu des éléments de civilisation et des éléments de barbarie  ».
Cette prise de position en Algérie a éveillé de nombreuses critiques surtout chez les partis Les Républicains (LR) et le Front National (FN) qui dénoncent «  une faute grave  ».
Cinquante-trois ans après l’indépendance de l’Algérie, le passé colonial est toujours considéré comme un dossier très sensible entre la France et l’Algérie.

Si vous ne parvenez pas à visionner la vidéo ci-dessous, CLIQUEZ ICI.
.


Quand Emmanuel Macron qualifie la colonisation de « crime contre l’humanité » !
► 1.000.000 de J'aime pour la Palestine ◄

Publié par 1.000.000 de J'aime pour la Palestine sur mercredi 15 février 2017

profil de Rédaction alNas

Auteur : Rédaction alNas

Posté le : 16 février 2017

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

1

Avis

Lema Mahieddine

16 février 2017 à 17:24

0

7:10 "La France a installer les droits de l’homme en Algérie, mais elle a oublier de les lire" Mdr. Lafayette, l’un des précurseurs des idées de bases de la Révolution Française de 1789, avant que la déclaration des droits de l’homme fut publié, avait étudié tous les systèmes de droits.
Il fut bluffé par la supériorité du droit islamique et affirmait que personne n’a pu égaler le niveau de justice qu’a exercer le Prophète Muhammed.
Mais qu’est-ce que l’Algérie ? Un état conquis par le califat omeyyade de 661 à 750 après la mort du Prophète.