Actualités du moment

Respect, Confidentialité, Religion, Sécurité et Partage

il y a 1 heure | 1.19K vues

(|attribut_html)

Hadith du jour : Doit-on remuer l’index au cours du tachahoud de la prière ?

La Sunna recommande le déploiement et le remuement de l’index au cours des ultimes invocations de la prière, compte tenu de ce qui a été rapporté par Ahmad (18890) et par an-Na ssai d’après Wail ibn Hadjar qui a dit : Je me suis dit : je vais regarder le Messager d’Allah (Salla Allah alayhi wa salam) pour savoir comment il prie : j’ai vu qu’il se mit debout, prononça la formule : “Allahou akbar” tout en levant ses deux bras au point que ses mains se trouvassent au niveau de ses oreilles. Ensuite, il mit sa main droite sur sa main gauche de façon à couvrir celle-ci. Quand il voulu s’incliner, il leva ses mains comme il l’avait fait au départ. Puis il les posa sur ses genoux. Quand il se redressa, il leva encore ses mains comme à la première fois. Puis il se prosterna et posa ses mains vis-à-vis de ses oreilles. Puis il s’assit de manière à s’asseoir sur son pied gauche et à mettre sa paume gauche sur sa cuisse gauche et sa paume droite sur sa cuisse droite. Puis il plia de ses doigts autres que l’index qu’il se mit à remuer tout en prononçant des invocations. Le hadith est déclaré authentique par al-Albani dans Sahih an-Nassai. D’après an-Nassai (1273) Saad a dit : Le Messager d’Allah (Salla Allah alayhi wa salam) passa près de moi alors que j’avais déployé tous mes doigts et il dit : “Un seul, un seul en faisant en geste pour indiquer le doigt à pointer” Ces hadiths indiquent deux choses. La première est l’usage de l’index pendant tout le tashahhoud. La deuxième son remuement au cours des ultimes invocations. Cheikh Ibn Outhaymine (radhiAllahu’anhu) a expliqué les termes des invocations susmentionnées ainsi : À chaque invocation , remue l’index pour indiquer la transcendance de l’Invoqué, le Transcendant et Très Haut. C’est ainsi que nous disons : “Salut à toi, ô Prophète” pour indiquer que la phrase est affirmative, mais elle a valeur de prière. “Salut à nous” s’accompagne d’un geste du doigt. “Seigneur, salue Muhammad” s’accompagne d’un geste du doigt. “Je demande la protection divine contre le châtiment dans la Géhenne” s’accompagne d’un geste du doigt. Et “contre le châtiment dans la tombe” s’accompagne d’un geste du doigt. Et “contre les angoisses de la vie et les tourments de la mort” s’accompagne d’un geste du doigt. Et “contre l’anti christ” s’accompagne d’un geste du doigt. À chaque invocation, tu fais un geste du doigt traduisant la transcendance du Très Haut. Agir ainsi est plus à même de se conformer à la Sunna. Dans une autre version, selon le Cheikh Salih Al Fawzan, le fait de bouger l’index lorsque l’on prononce le nom d’Allâh ou lorsque l’on effectue la dou’a du tashahud «  est comme un signe d’unicité . » «  Mais la plus juste des façons, et Allâh sait mieux est qu’il ne le bouge pas. Il faut juste le lever mais sans le bouger… c’est un signe de tawhid (unicité d’Allâh)  ».

Dernières parutions

Chargement de l'historique...