14 mars 2018 | 2.87K vues | 2 commentaires

Arrêté le jour même de sa libération pour priver sa famille de la joie des retrouvailles

Image de l'article Arrêté le jour même de sa libération pour priver sa famille de la joie des (...)
ZOOM

Mamoun Farhat a été arrêté le jour même de sa libération, à l’échéance de sa peine.

D’après Maan news Agency, ce palestinien de Jérusalem, qui venait d’accomplir une peine de prison de 5 ans, pour avoir jeté un cocktail Molotov sur l’armée d’occupation, a été arrêté au moment où il quittait la prison du Neguev.

En plus de cet emprisonnement illégale (Quatrième convention de Genève), Il a aussitôt été kidnappé et emmené au centre d’interrogatoire de Jérusalem.

Il faut savoir que dans cette prison de haute sécurité de Nafha dans le désert du Neguev, les Palestiniens vivent un véritable calvaire. Les autorités carcérales avaient même interdit aux prisonniers politiques arrêtés illégalement de faire leur prière collective du vendredi.

L’avocat Mufeed al-Hajj précise,

Il est de plus en plus courant qu’Israël se comporte ainsi avec les Palestiniens de Jérusalem Est, afin de priver leurs familles et leurs amis de la joie de célébrer leur libération.

L’association des droits de l’homme a déploré à mainte reprise cette situation. Mais elle reste, hélas, bien impuissante face à l’intransigeance israélienne et à ses alliés occidentaux.

profil de Samir salhoume

Auteur : Samir salhoume

Posté le : 14 mars 2018

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

2

Avis