23 janvier 2018 | 15.43K vues | 0 commentaire

Elle quitte l’Oréal à la suite de sa position anti-sioniste

Image de l'article Elle quitte l'Oréal à la suite de sa position anti-sioniste
ZOOM

Son contrat aura duré 8 jours. Amena Khan, blogueuse et mannequin britannique était la première femme voilée à apparaître dans une publicité pour un produit capillaire de la célèbre marque internationale, l’Oréal. Cette dernière vient d’être mise à l’écart suite à une série de tweets dans lesquelles elle dénonçait la politique de colonisation sioniste. Les tweets en question datent de 2014 lors de l’attaque sanglante à Gaza qui avait pris le nom de « bordure protectrice ». Dans les tweets en question elle déclare :

« Vous répétez tout le temps "personne n’est au-dessus de la loi". Et bien, selon le droit international, Israël est un Etat illégal. Pourtant, vous les soutenez. Expliquez », écrivait-elle.

Elle ajoute :

« Israël = Pharaon. Tous les deux sont des tueurs d’enfants. InchAllah, la défaite attend aussi le premier ; ce n’est qu’une question de temps », tweete-t-elle également le 21 juillet. Et d’ajouter le même jour : « Puisque la situation des Palestiniens est comparable à l’Holocauste, il est temps que les Nations unies interviennent et leur façonnent un Etat dans un autre pays. Ce n’est que justice. »

Ces déclarations ont refait surface sur Twitter quelques jours après sa nomination. À la suite de cette polémique Amena Khan a exprimé ses regrets en se retirant de la campagne l’Oréal avec ces mots :

« J’ai récemment pris part à une campagne qui m’a excité car il célébrait l’inclusion. Avec grand regret, j’ai décidé de me retirer de cette campagne car les discussions actuelles qui l’entoure détourne d’un sentiment positif et inclusif qu’elle est sensée délivrer ».

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous