29 janvier 2019 | 8.4K vues | 0 commentaire

Pourquoi de plus en plus d’Algériens renoncent à faire leur Omra ?

Image de l'article Pourquoi de plus en plus d'Algériens renoncent à faire leur Omra (...)
ZOOM

Faut-il être riche pour pouvoir désormais accomplir son pèlerinage, l’un des cinq piliers de l’Islam ?

Depuis quelques années, les frais pour se rendre à la Mecque ont sensiblement augmentés. Ils varient entre 1300 et 5.000 euros pour la simple Omra, et peuvent grimper jusqu’à 8.000 euros pour le Hadj.

Des sommes qu’un grand nombre de fidèles est incapable de débourser. Beaucoup de musulmans ont du mal à accomplir leur Omra ou leur hadj face à la flambée des prix.
C’est d’ailleurs la raison principale qui a poussé de plus en plus d’Algériens à carrément renoncer à la Omra.
Les chiffres sont éloquents, les candidats à la Omra sont en net recul, selon l’Office national du Hadj. La taxe de 2.000 riyals imposée par les autorités saoudiennes est l’une des raison de cette baisse. Mais c’est loin d’être le seul argument avancé par les futurs candidats.
En effet les longues files d’attente pour l’obtention du visa les rebutent. Il existe seulement sept centres « VFS » où sont organisés la prise des empreintes des voyageurs pour la ville Sainte, trop peu et trop loin pour certains.

Cette situation a de lourdes conséquences pour les agences de voyage spécialisées dans l’organisation de la Omra. Celles-ci se plaignent d’une baisse de leur chiffre d’affaires avec à terme de graves conséquences pour les emplois.
L’Office national du Hadj a entamé des négociations avec les autorités saoudiennes, les invitant notamment à revoir leurs conditions pour faciliter les démarches des visiteurs musulmans.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 29 janvier 2019

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous