22 janvier 2018 | 3.31K vues | 0 commentaire

Grèce : un groupe néo-nazi tue des musulmans et s’en vante

Image de l'article Grèce : un groupe néo-nazi tue des musulmans et s'en vante
ZOOM

GRECE – Les violences racistes font rage à Athènes ces dernières années. Récemment un groupe néo-nazi a menacé l’Association musulmane de Grèce et des organisations pro-migrants. La communauté musulmane d’Athènes compte environ 200 000 personnes qu’ils soient immigrants musulmans, grecs convertis, réfugiés ou migrants.

L’organisation musulmane a déclaré avoir reçu un appel téléphonique menaçant du groupe Crypteia, nommé en référence d’un groupe de Spartiates connu pour avoir attaqué des esclaves :

Nous sommes le groupe qui tue, brûle, frappe et torture les immigrants, principalement les musulmans

Des propos qui montrent la portée des actions de ce groupe qui se vante de ses exactions. Ce groupe avait attaqué en Novembre 2017 la maison d’Emir, enfant afghan de 11 ans. L’enfant avait été empêché de porter un drapeau grec lors d’un défilé scolaire. Cet incident avait alors attiré l’attention de ce groupe qui a décidé de se rendre à son domicile. Des hommes masqués ont jeté des bouteilles de bière et des pierres sur la maison d’Emir, brisant les fenêtres. Les extrêmistes laissent d’ailleurs une note :

Retournez à votre village. Sortez d’ici.

Anna Stamou de l’Association musulmane de Grèce explique que ces menaces ne sont pas des cas isolés :

Nous avons signalé [l’appel téléphonique] à la police et plus tard dans la nuit nous avons découvert que de nombreuses organisations avaient reçu les mêmes menaces.

D’autres associations ont également confirmé avoir été menacées.

Que nous soyons une association musulmane ou antifasciste, nous ne sommes pas intimidés. C’est la société entière qui est visée par ces actions. Nous n’acceptons pas les menaces.

Selon les statistiques fournies par la police grecque, 48 crimes motivés par la race, la couleur de la peau ou l’origine nationale ont eu lieu en Grèce en 2016.
Une violence raciste en hausse en Grèce ciblant majoritairement les travailleurs immigrés, majoritairement pakistanais.

Des actes islamophobes qui ne touchent donc pas uniquement la France mais toute l’Europe.

profil de Rédaction Y.

Auteur : Rédaction Y.

Posté le : 22 janvier 2018

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous