Jean Messiha s'en prend aux délinquants aux

Invité sur le plateau de Cnews pour réagir à l’agression qu’ont subi récemment des policiers, Jean Messiha s’en est pris aux délinquants « aux cheveux frisés et de type nord-africain« .

 

Jad Zahab, essayiste et auteur franco-libanais, explique :

« Il y a aussi du côté des policiers des comportements qui sont hors-la-loi. Il y en a dans la police comme il y en a dans toute la société. Et le nier, c’est nier le réel. Et ça ne signifie pas que de l’autre côté, les agressions des policiers ne sont pas indignes. Toutes les agressions sont indignes. Il y a des policiers qui dérapent, il y a des délinquants qui commettent des actes indignes. Il faut réussir à recréer le lien. »

Et Jean Messiha de lui répondre :

« Ce que vous dites est absolument hallucinant ! Vous mettez sur le même pied une délinquance massive avec des gens qui n’ont ni foi ni loi, avec quelques bavures policières qui arrivent mais qui se comptent sur les doigts d’une main. »

Jean Messiha, membre du RN, rejette l’immigration

Et Jean Messiha de continuer :

« Et vous savez à quoi sont soumis les policiers au jour le jour. Ce n’est pas pour excuser leurs bavures. Mais accompagnez les policiers de la BAC la nuit dans certains quartiers, vous allez voir à quoi ils sont confrontés. Ils font preuve d’un sang-froid extraordinaire… et ne réagissent pas pour ne pas se prendre toute une émeute des cités. »

Agacé, Jean Messiha poursuite :

« Là, je voudrais également insister sur le profil de ces gens. De tous ceux qui passent leurs journées sur les plateaux à nier le lien l’immigration et la criminalité. Je n’ai pas les noms sur cette affaire mais j’ai le rapport de police qui dit : « Un de type africain, un autre de type métisse aux cheveux frisés et un dernier de type nord-africain. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici