11 février 2018 | 1.11K vues | 0 commentaire

Pas de salle de prière aux Jeux olympiques d’hiver 2018

Image de l'article Pas de salle de prière aux Jeux olympiques d'hiver 2018
ZOOM

L’Organisation coréenne du tourisme (KTO) prévoyait de mettre en place une salle de prière mobile à Gangneung pour les touristes musulmans aux Jeux olympiques d’hiver 2018. Gangneung, ville située près de la mer du Japon, accueille les épreuves en salle de ces JO d’hiver 2018. C’était sans compter la forte opposition des militants anti-musulmans, subie par le chef du département du tourisme et son équipe.

0,2% de la population sud-coréenne est musulmane, cela représentant tout de même 51 millions de personnes. Bien qu’ils soient une extrême minorité, l’organisation du tourisme a décidé d’installer une salle de prière mobile à destination des touristes musulmans durant les JO d’hiver 2018 pour promouvoir leur ouverture sur le monde et une « Corée amie des musulmans ».

L’annonce a été mal reçue et a vu une forte opposition de certains groupes se soulever contre cette décision. Les responsables municipaux de Gangneung ont cédé à la pression anti-musulmane et a décidé d’abandonner cette initiative. Le chef du département du tourisme de la ville de Gangneung, Kang Suk-ho a déclaré :

Nous avons reçu une forte opposition de certains groupes religieux qui se sont opposés à l’installation et ont menacé de manifester pendant les Jeux olympiques d’hiver.

Nous nous sommes assis pour discuter ensemble, mais à la fin, nous avons décidé d’abandonner cette idée.

Il regrette amèrement la réaction des groupes religieux :

Nous avons pensé qu’il serait bien d’offrir une salle de prière à la station de Gangneung

La Corée du Sud a connu une augmentation du nombre de touristes musulmans au cours des dernières années. Selon le KTO, une augmentation de 33% a été enregistrée en 2016 par rapport à l’année précédente, et les chiffres ont atteint 1,2 millions de touristes musulmans fin 2017.

La Fédération coréenne musulmane (KMF) a exprimé sa déception face à cette décision, ajoutant que « les Jeux Olympiques devraient aller au-delà d’une seule nation, race, culture et religion pour atteindre l’harmonie ».

Un touriste s’inquiète de l’avenir :

Alors qu’il aurait été merveilleux d’avoir une salle de prière pour les Jeux, le plus grand souci pour nous est de savoir si cela peut maintenant créer une habitude.

Une décision anti-musulmane qui ne reflète pas l’esprit des Jeux Olympiques, notamment dans ses valeurs de respect, de solidarité et d’amitié. Heureusement que dans certains pays comme l’Angleterre, des salles de prière sont installées même dans les centres commerciaux.

profil de Rédaction Y.

Auteur : Rédaction Y.

Posté le : 11 février 2018

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous