A l’Assemblée nationale, Najat Vallaud Belkacem a été interpellée de façon inopinée sur sa présence dans l’émission Supplément sur Canal+ où était également présent Idriss Sihamedi de BarakaCity.
On lui reproche son silence gênée suite à la non-condamnation claire du président de l’association concernant Daesh.

[Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite HBK sur Facebook en cliquant ICI ! ]

Souhaitant se justifier, la ministre de l’Education n’a pas mâché ses mots : «  Ma règle est simple, on ne dialogue pas avec les ennemis de la République. On les combat.  »
Un agissement honteux de la part d’une sois disant ministre qui ose promouvoir «  l’unité nationale  » mais qui ne se gêne pas à créer un amalgame entre des humanitaires musulmans et des «  ennemis de la République  ».

Vallaud Belkacem concernant BarakaCity: «on les combat »

Vallaud Belkacem concernant BarakaCity: «on les combat »

Posté par Tous ensemble contre l’Islamophobie à la française sur mercredi 27 janvier 2016

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici