22 août 2018 | 8.26K vues | 0 commentaire

Aïd el Adha : La fête du sacrifice, origine, mérites et bienfaits

Image de l'article Aïd el Adha : La fête du sacrifice, origine, mérites et bienfaits
ZOOM

Aïd Al-Adha, l’une des fêtes les plus importantes pour les musulmans, célèbre la fin du pèlerinage qui constitue l’un des pilliers de l’Islam. Il est du devoir de tout musulman de commémorer dignement ce moment et de donner l’exemple aux plus jeunes, qui pourront à leur tour œuvrer dans la tradition.

En plus de permettre de vivre des moments de joie et de charité, l’Aïd Al-Adha est un signe de dévotion envers Allah soubhana wa ta’ala et de reconnaissance au Prophète Ibrahim (radhiAllahu’anhu).

D’après Abderrahman Ibn Jabir, le Prophète, (Salla Allah alayhi wa salam), a ramené deux béliers blancs tachetés de noir, corpulents, cornus, et il a dit avant de les immoler :

Au nom de Dieu et Dieu est le plus grand. Ô Seigneur je sacrifie ce mouton de la part de Mohammed et de sa communauté qui ont témoigné que Tu es l’unique Dieu, et que j’ai transmis le message. (Rapporté par Mouslim)

L’histoire de cet événement nous a été transcrite dans le Saint Coran. La sourate Les rangées nous relate l’histoire dans un détail émouvant :

Puis quand celui-ci fut en âge de l’accompagner, Ibrahim dit : “Ô mon fils, je me vois en songe en train de t’immoler. Vois donc ce que tu en penses”. Ismaël dit : “Ô mon cher père, fais ce qui t’es commandé : tu me trouveras, s’il plaît à Dieu, du nombre des endurants”. Puis quand tous deux se furent soumis à l’ordre de Dieu et qu’il l’eut jeté sur le front, voilà que Nous l’appelâmes “Ibrahim ! Tu as confirmé la vision. C’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants”. C’était là certes, l’épreuve manifeste. Et Nous le rançonnâmes d’une immolation généreuse. Et Nous perpétuâmes son renom dans la postérité : “Paix sur Abraham”. Ainsi récompensons-Nous les bienfaisants ; car il était de Nos serviteurs croyants. (Sourate 37-verset 102-107)

Concernant les mérites de cette fête auprès d’Allah Exalté soit-Il et le bénéfice que les musulmans peuvent s’offrir de leur sacrifice.
Dieu, Exalté soit-il dit :

Nous t’avons certes, accordé l’Abondance. Accomplis donc la prière pour ton Seigneur et sacrifie. C’est certes celui qui te hait qui est sans postérité (Al-Kawthar, L’abondance, versets 1 à 3)

Salim Ibn Abi Al-Ja’d a rapporté que le Prophète, (Salla Allah alayhi wa salam), a dit :

Ô Fatima ! Lève-toi et assiste au sacrifice, car Dieu le Très-Haut efface tes péchés dès que tombera la première goutte de sang. Et dis ma prière, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Dieu, Seigneur de l’Univers qui n’a point d’associé. Et c’est ce qu’il m’a ordonné de faire, et je suis le premier à me soumettre ». A quoi ‘Imran Ibn Al Houssain répondit : “Ô Envoyé de Dieu ! Est-ce une faveur pour toi et pour les membres de ta famille ou pour le commun des musulmans ?” II lui souligna : “Ceci est valable pour tous les musulmans” (rapporté par Ahmad).

Selon `Â’ishah, (radhiAllahu’anha), le Prophète, (Salla Allah alayhi wa salam), a dit :

Il n’y a pas une œuvre plus agréable auprès de Dieu que l’homme puisse accomplir le jour du sacrifice que de faire couler le sang. La bête sacrifiée est amenée le jour de la résurrection avec ses cornes, ses poils et ses sabots ; son sang atteint une place élevée auprès de Dieu avant même qu’il ne touche le sol. Réjouissez-vous-en ! (rapporté par Ibn Majah et Tirmidhi)

Le jour du sacrifice est qualifié aussi par le Prophète, (Salla Allah alayhi wa salam), comme étant « le jour du grand pèlerinage ». En effet, à l’ occasion du pèlerinage d’adieu, lors du discours prononcé le jour du grand sacrifice à Mina, le Prophète (Salla Allah alayhi wa salam), dit à ses compagnons :

… En quel jour sommes-nous ?. Nous dîmes : “Dieu et Son Messager le savent mieux que nous”. Il dit : “C’est le jour du grand pèlerinage. Votre sang, vos biens et votre réputation (honneur) vous sont sacrés comme est sacré ce jour-ci dans votre cité-ci, en votre mois-ci”. (rapporté par Ahmad)

Aïdoukoum Moubarak Saïd wa ta9abballa Allah mina wa minkoum.
( Bonne fêtes de l’aïd et que dieu accepte nos prières)

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 22 août 2018

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous