29 novembre 2018 | 7.38K vues | 0 commentaire

Hadith du jour : J’ai demandé une femme en mariage et je l’ai espionné ...

Image de l'article Hadith du jour : J'ai demandé une femme en mariage et je l'ai (...)
ZOOM

D’après Muhammad Ibn Maslama (radi allahu anhu),

J’ai demandé une femme en mariage et je l’ai espionné jusqu’à ce que je la vois dans une palmeraie lui appartenant. On m’a alors dit :
Tu fais cela alors que tu es un compagnon du Prophète (salla allah alayhi wa salam) ? J’ai dit : J’ai entendu le Prophète (salla allah alayhi wa salam)dire : « Lorsque Allah met dans le coeur d’un homme de demander une femme en mariage il n’y a pas de mal à ce qu’il la regarde ». (Rapporté par Ibn Maja dans ses Sunan n°1864 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sunan ibn Maj

Mener une petite enquête sur un futur prétendant est-il vraiment malhonnête ? N’est-ce pas important de pouvoir séparer le bon grain de l’ivraie ? Le bon du mauvais vu le nombre de tromperie et autres mensonges.
Il arrive de rencontrer un prétendant qui donne l’impression d’être quelqu’un de sérieux, intègre et de bonne moralité, mais qui dans la réalité est tout le contraire.
Et une fois l’acte de mariage signé, il est malheureusement trop tard pour se plaindre.

Selon Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine, il est obligatoire de se renseigner au préalable avant de s’engager.
Il y a lieu de s’informer sur le comportement, la droiture ou la religion de son futur conjoint, par contre s’opposer à un mariage avec une personne pieuse pour des raisons futiles est proscrit.

Le fait de dire par exemple : « Il n’est pas de notre village », «  Il n’a pas fait d’études  » ou bien «  Il ne gagne pas bien sa vie  » ou encore refuser le mariage pour continuer à profiter du salaire de son fils ou de sa fille... autant de prétextes qui ne sont pas acceptés.
En revanche, le Cheik recommande de ne jamais forcer la femme à se marier avec quelqu’un qu’elle ne souhaite pas épouser car c’est interdit (harâm). Comme en atteste le hadith suivant :
Le Prophète (salla allah alayhi wa salam) a dit :

On n’accorde la main d’une femme ayant déjà été mariée qu’avec son assentiment. Et on n’accorde la main d’une vierge qu’avec sa permission. (Rapporté par Muslim dans un hadith authentique)

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 29 novembre 2018

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous