27 novembre 2018 | 1.67K vues | 0 commentaire

Hadith du jour : Quand deux musulmans se combattent, le tueur et le tué iront en enfer

Image de l'article Hadith du jour : Quand deux musulmans se combattent, le tueur et le tué (...)
ZOOM

Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit :

Quand deux Musulmans croisent le fer, le tueur et le tué iront tous deux en Enfer. Je dis : “Ô Messager d’Allah ! Nous sommes d’accord pour le tueur, mais comment le tué peut-t-il aller aussi en Enfer ?” Il dit : “Il aurait tout fait pour tuer son compagnon”. (Bukhari et Muslim, riyad as-salihin n°9)

Nombreux sont Les Hadiths dans ce registre, ils démontrent comment la vie du musulman, ses biens, et son honneur sont précieux et défendus. Il n’est pas permis de les violer, de quelque façon qu’il soit.

Le Cheikh de l’Islam ibn Taymiyya a donné l’explication suivante : «  En principe, le sang des musulmans ainsi que leurs biens et leur honneur sont mutuellement sacrés (défendus). »
Ils ne peuvent être profanés sans la permission d’Allah et de Son Messager.

Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) a déclaré au cours du Pèlerinage de l’Adieu :

Votre sang, vos biens, et votre honneur vous sont sacrés comme sont sacrés ce jour-ci, sur votre terre-là, et au cours de ce mois-ci. (Rapporté par el Boukhari (1741) et Muslim (1679), selon Abou Bakra)

Il a (sallallahu ’alayhi wa salam) déclaré également :

Tout ce qui concerne le musulman est sacré (interdit) pour le musulman : son sang, ses biens, et son honneur. » (Rapporté par Muslim (2564), selon Abou Houraïra)

Dans cet ordre, il a dit :

Si deux musulmans se rencontrent, l’épée à la main, le tueur et la victime sont passibles de l’Enfer.
Cher Messager d’Allah ! Lui a-t-on demandé, pour le tueur c’est compréhensible, mais quel mal a fait la victime ?
Il cherchait à tuer son adversaire, a-t-il expliqué. (Rapporté par el Boukhari (31) et Muslim (2888), selon Abou Bakra)

Il a dit également :

Ne devenez pas mécréants après moi en brandissant vos épées les uns contre les autres. » (Rapporté par el Boukhari (121) et Muslim (65), selon Jarir ibn ‘Abd Allah)

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 27 novembre 2018

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous