9 août 2018 | 38.66K vues | 0 commentaire

Islam : 11 choses qui invalident la prière

Image de l'article Islam : 11 choses qui invalident la prière
ZOOM

Tout musulman a pour obligation de pratiquer ses cinq prières par jour. Il convient de le faire avec humilité envers Allâh et d’éviter tout ce qui pourrait corrompre la prière ou l’annuler.
Parmi les choses qui annulent la prière :

  • 1 S’adresser délibérément à quelqu’un durant la prière. Un simple mot, voire une lettre ou deux prononcées suffisent à annuler la prière ;
  • 2 S’agiter ou faire de nombreux mouvements. Certains savants disent que la prière est annulée si celui qui prie fait trois mouvements consécutifs.
  • 3 Manger alors que l’on est en état de prière, ne serait-ce qu’un grain de sésame.
  • 4 Boire durant la prière même si c’est peu, comme une goutte d’eau restée sur les lèvres.
  • 5 Faire un simple geste dans l’intention de jouer.
  • 6 Faire un mouvement excessif comme un bond immodéré.
  • 7 Ajouter un pilier gestuel, par exemple se prosterner délibérément trois fois dans une même rak`ah.
  • 8 Avoir l’intention d’interrompre la prière, même si on ne le fait pas, cela aura pour effet de rompre immédiatement la prière.
  • 9 Se dire que l’on va interrompre la prière si une chose survient, comme l’arrivée d’un proche par exemple : « si ma sœur arrive, j’arrête la prière et je lui ouvre la porte ».
  • 10 Hésiter à interrompre ou non la prière.
  • 11 Arriver à la fin d’un pilier en doutant au sujet de l’intention d’entrée en rituel (at-taHarroum), ou bien que la période de doute se prolonge. C’est par exemple le cas s’il termine la récitation de la FâtiHah tout en doutant s’il a eu l’intention de faire aDH-DHouhr ou al-`aSr. Il en est de même si ce doute n’a pas duré le temps d’un pilier complet mais qu’il s’est prolongé, par exemple si on a récité sôuratou l-Moulk en doutant au sujet de l’intention, la prière est annulée dans ce cas.
Le respect de l’ordre des prières est obligatoire. Si vous avez raté une ou plusieurs prières, il faut la ou les rattraper dans le bon ordre, donc Zuhr d’abord puis ensuite ‘Asr…

Mais si vous oubliez une prière obligatoire et que vous ne vous en rappelez qu’après avoir accompli la prière obligatoire d’après, votre prière reste correcte. Il faudra toutefois rattraper la prière oubliée obligatoirement et sans délai.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 9 août 2018

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous